Ecoutez Radio Sputnik
    International

    La Russie doit intensifier la confrontation médiatique avec les USA (ex-député européen)

    International
    URL courte
    Règlement de la situation en Ukraine (2014) (2149)
    0 0 0

    Les événements en Ukraine montrent que la Russie perd la guerre médiatique contre l'Occident et il est nécessaire d'affirmer plus activement sa position, estiment les participants de la 5e conférence scientifique internationale Lectures de Zinoviev à l'agence Rossiya Segodnya lundi.

    Les événements en Ukraine montrent que la Russie perd la guerre médiatique contre l'Occident et il est nécessaire d'affirmer plus activement sa position, estiment les participants de la 5e conférence scientifique internationale Lectures de Zinoviev à l'agence Rossiya Segodnya lundi.

    "Pendant le conflit ukrainien la position de la Russie a été tout simplement ignorée – 500 millions de personnes ignoraient de quoi il s'agissait. Une exclusion totale des informations élémentaires pendant cinq mois. La voix de la Russie n'est pas entendue dans le monde – on n'entend que celle de l'Amérique, c'est la chose essentielle à comprendre", a déclaré le célèbre journaliste, politicien italien et ex-député européen Giulietto Chiesa.

    Selon lui les dirigeants européens et les représentants de l'élite politique de l'UE ne prennent pas de décisions autonomes sur des questions cruciales et doivent agir en s'orientant vers les USA. "Aucun dirigeant européen n'est capable de prendre une décision en solitaire - leurs téléphones sont sur écoute", a noté Giulietto Chiesa.

    Le politicien italien pense que les États-Unis gagnent la guerre médiatique parce que l'Amérique a construit un "système de manipulation de la pensée des masses".

    "Pendant la Guerre froide, il existait plus ou moins une confrontation de deux opinions, alors qu'aujourd'hui l'une d'elle est tout simplement rayée. Il n'existe aucune liberté d'expression en Occident, ni en Amérique, ni en Europe, quand il s'agit des problèmes fondamentaux de la lutte et de l'existence des individus. C'est pourquoi la priorité pour la Russie est de créer partout des canaux pour transmettre et diffuser d'autres informations", a déclaré Giulietto Chiesa.

    L'ambassadrice de Bolivie en Russie Maria Ramos est également de cet avis. Elle a appelé la Russie à intensifier son activité médiatique dans d'autres pays.

    "La Russie a beaucoup d'amis – mais les gens connaissent peu sa position, c'est le problème. Je pense qu'il ne faut pas mener de telles activités uniquement dans le pays… Je suis persuadée que les ressources sont disponibles: vous devez bouger davantage, voyager à travers le monde et parler anglais et espagnol. Tout le monde doit apprendre davantage sur la Russie", a déclaré l'ambassadrice en s'adressant aux organisateurs de la conférence.

    Les Lectures de Zinoviev se déroulent cette année en prévision du 92e anniversaire du penseur russe Alexandre Zinoviev, et sont consacrées aux questions d'actualité portant sur le développement de la Russie, sa place dans l'histoire mondiale et dans les relations internationales. Des représentants de l'élite politique et scientifique russe et étrangère, du corps diplomatique, des médias, ainsi que des étudiants et des enseignants des plus grandes universités russes ont également participé à l'événement.

    Dossier:
    Règlement de la situation en Ukraine (2014) (2149)

    Lire aussi:

    Première mondiale du spectacle d’après le roman d’Alexandre Zinoviev «Vivre»
    Gorbatchev compare le tête-à-tête Poutine-Trump à sa rencontre avec Reagan
    L'Occident sous le choc après le «coup de poignard dans le dos» de l'Ukraine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik