Ecoutez Radio Sputnik
International

Mistral pour la Russie: pas de décision avant novembre (Le Drian)

International
URL courte
La Russie achète un BPC Mistral (316)
01500

Paris ne prendra pas avant novembre la décision de livrer premier porte-hélicoptères de classe Mistral à la Russie, a annoncé mardi aux journalistes le ministre français de la Défense Jean-Yves Le Drian lors d'une visite du salon Euronaval au Bourget.

Paris ne prendra pas avant novembre la décision de livrer premier porte-hélicoptères de classe Mistral à la Russie, a annoncé mardi aux journalistes le ministre français de la Défense Jean-Yves Le Drian lors d'une visite du salon Euronaval au Bourget.

Selon le ministre, le président François Hollande a dit que "si les conditions politiques ne changeaient pas, il n'imaginait pas donner l'autorisation de livraison".

Un représentant des chantiers STX de Saint-Nazaire a déclaré lundi à RIA Novosti que la cérémonie de livraison du premier navire baptisé Vladivostok était fixée au 14 novembre. Il a cependant souligné qu'il s'agissait d'une date non officielle, mais que le personnel des chantiers se préparait à la cérémonie prévue ce jour-là.

Le contrat de construction de deux bâtiments de projection et de commandement (BPC) de classe Mistral a été signé entre le groupe français DCNS et l'exportateur d'armements russe Rosoboronexport en 2011.

Les Etats-Unis s'opposent vivement à la réalisation de ce contrat et exercent une pression sur la France. Cette dernière a à plusieurs reprises menacé de suspendre la livraison des porte-hélicoptères à la Russie, motivant sa position par le comportement de Moscou dans la crise ukrainienne.

Les experts russes estiment pour leur part qu'en cas de non-exécution du contrat par la partie française, la Russie sera en mesure de construire elle-même un bâtiment similaire.

Dossier:
La Russie achète un BPC Mistral (316)
Tags:
Mistral, Jean-Yves Le Drian, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik