Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Donbass: les civils doivent éviter la zone tampon (insurgés)

    International
    URL courte
    Situation explosive dans l'est de l'Ukraine (1212)
    0 11

    Le cessez-le-feu dans le Donbass est constamment violé et la zone tampon n'existe que sur le papier, a déclaré jeudi le premier ministre de la République populaire de Donetsk (DNR) Alexandre Zakhartchenko.

    Le cessez-le-feu dans le Donbass est constamment violé et la zone tampon n'existe que sur le papier, a déclaré jeudi le premier ministre de la République populaire de Donetsk (DNR) Alexandre Zakhartchenko.

    "Les tirs se poursuivent toujours dans la zone tampon, et il est encore tôt pour y revenir", a déclaré jeudi M. Zakhartchenko lors d'une rencontre avec les électeurs de Novoazovsk. Le dirigeant de la république autoproclamée s'est rendu dans cette ville au bord de la mer d'Azov en prévision des élections administratives et parlementaires prévues le 2 novembre dans les régions de Donetsk et de Lougansk contrôlés par les insurgés.

    Selon M. Zakhartchenko, la ligne de désengagement concertée entre les autorités de Kiev et les rebelles de Donetsk est restée sur le papier.

    "Il a fallu trois semaines pour définir cette ligne et signer la carte. Je possède cette carte et peux vous la montrer. Mais Kiev a plus tard révoqué sa signature. Pourquoi? Je ne le sais pas. Pour le moment, nous ne menons pas de nouvelles négociations", a annoncé M. Zakhartchenko.

    Le vice-premier ministre de la DNR, Andreï Pourguine, a fait savoir mercredi que Kiev avait révoqué sans fournir d'explication la signature de son représentant au bas du document établissant la ligne de désengagement entre l'armée ukrainienne et les forces d'autodéfense de Donetsk.

    Le porte-parole du Conseil de sécurité nationale et de défense de l'Ukraine, Andreï Lyssenko, a pour sa part déclaré que Kiev n'avait jamais signé un tel document et que pour cette raison, "il était impossible de révoquer ce qui n'existait pas".

    Dossier:
    Situation explosive dans l'est de l'Ukraine (1212)

    Lire aussi:

    Attentat de Donetsk: Lavrov juge impossible une prochaine rencontre au format Normandie
    Qui pourrait bien être derrière le meurtre de Zakhartchenko? Premiers indices
    Meurtre de Zakhartchenko: Donetsk évoque un attentat terroriste
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik