International

Pétrole: le marché noir, source de financement du terrorisme (FSB)

International
URL courte
Chute des prix du pétrole (2016) (171)
0 21
S'abonner

Le marché noir des hydrocarbures au Proche-Orient devient une des principales sources de financement des groupes terroristes liés au mouvement Etat islamique (EI), a estimé à Astana le directeur du Service fédéral de sécurité (FSB) de Russie Alexandre Bortnikov.

Le marché noir des hydrocarbures au Proche-Orient devient une des principales sources de financement des groupes terroristes liés au mouvement Etat islamique (EI), a estimé mercredi à Astana le directeur du Service fédéral de sécurité (FSB) de Russie Alexandre Bortnikov.

"L'Etat islamique devient de plus en plus indépendant financièrement grâce au soutien des régimes fondamentalistes, aux revenus provenant du trafic de drogue, de la traite des gens et d'autres activités criminelles, mais aussi et surtout de l'extraction illégale du pétrole", a indiqué M.Bortnikov lors de la 37e réunion du Conseil des chefs des structures de sécurité et des services secrets des pays membres de la Communauté des Etats indépendants (CEI).

Selon le patron du FSB, la situation au Proche-Orient est explosive, le marché parallèle des hydrocarbures étant en réalité l'une des principales sources de financement du terrorisme.

Le Conseil de sécurité des Nations unies a adopté fin juillet dernier une déclaration condamnant les achats du pétrole brut aux organisations islamistes de Syrie et d'Irak, comme l'EI  et le Front Al-Nosra, l'argent ainsi récolté servant à financer le terrorisme. 

L'EI contrôle plusieurs champs pétroliers irakiens et syriens, ainsi que l'infrastructure permettant d'exploiter, raffiner et décharger les hydrocarbures.

Dossier:
Chute des prix du pétrole (2016) (171)

Lire aussi:

Trump veut «un pacte nucléaire» avec la Russie, le Kremlin lui répond
Le Pr Raoult visé par une enquête, accusé d'avoir prescrit de l’hydroxychloroquine sans consentement
La princesse Hermine de Clermont-Tonnerre placée dans le coma après un accident
«Folie furieuse de Macron», «idéologie des eurodingos»: bientôt un impôt européen?
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook