Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Donbass: Kiev mène une "guerre de partisans"

    International
    URL courte
    Situation explosive dans l'est de l'Ukraine (1212)
    0 0 0

    Kiev mène une "guerre de partisans" dans les républiques populaires autoproclamées de Donetsk et Lougansk, a annoncé le conseiller du ministre ukrainien de l'Intérieur Zorian Chkiriak.

    Kiev mène une "guerre de partisans" dans les républiques populaires autoproclamées de Donetsk et Lougansk, a annoncé jeudi à Kiev le conseiller du ministre ukrainien de l'Intérieur Zorian Chkiriak.

    "Nos unités effectuent des opérations militaires sur les arrières ennemis", a indiqué M.Chkiriak lors d'une conférence de presse.

    "Ce problème n'est pas nouveau, mais nous ne les appelons pas +partisans+, mais +saboteurs+", a pour sa part déclaré à Donetsk un représentant des forces d'autodéfense de la république populaire de Donetsk (DNR).

    Selon le représentant des forces d'autodéfense de la DNR, les tentatives de sabotage se sont surtout multipliées en août dernier. "A l'époque, des camions ou camionnettes dans lesquels étaient dissimulés des mortiers, pénétraient à Donbass. Ils tiraient sur des sites des forces d'autodéfense. Nous les capturions d'un temps à autre", a-t-il précisé.

    Ces dernières semaines, des groupes de sabotage ont redoublé d'activité à Donetsk. "Il y a quelques jours, nous avons capturé un groupe de saboteurs utilisant un camion-poubelle. Leur mortier se trouvait dans la benne", a ajouté le représentant des forces d'autodéfense.

    Kiev a lancé le 15 avril une opération dite antiterroriste en vue de réprimer la révolte qui a éclaté dans le Donbass (sud-est) suite au renversement du président Viktor Ianoukovitch en février dernier. Selon l'Onu, les hostilités ont déjà fait près de 4.000 morts, dont les 298 passagers et membres d'équipage du Boeing malaisien abattu le 17 juillet.

    Le 5 septembre, après plusieurs mois d'affrontements, les autorités de Kiev ont signé avec les républiques populaires autoproclamées de Donetsk et de Lougansk un accord de cessez-le-feu à Minsk, sous la médiation de la Russie et de l'OSCE. Bien que le cessez-le-feu soit globalement respecté selon les observateurs, les deux parties s'accusent mutuellement de violer la trêve, surtout après la tenue des élections dans les deux républiques autoproclamées le 2 novembre dernier.

    Dossier:
    Situation explosive dans l'est de l'Ukraine (1212)

    Lire aussi:

    Donetsk et Lougansk élisent leur dirigeant et députés
    Dans le Donbass, évacuation d'une mission du CICR sous les tirs de l'armée ukrainienne
    Donbass: Paris prêt à examiner la proposition russe sur des forces de maintien de la paix
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik