Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Les sanctions provoquent des tensions au sein de l'UE (expert français)

    International
    URL courte
    Sanctions contre la Russie (826)
    0 0 0

    Bien que les sanctions contre Moscou aient provoqué des divergences entre les hommes d'affaires et les responsables politiques européens, il est néanmoins prématuré de s'attendre à la levée de ces mesures, a déclaré l'analyste politique français Xavier Moreau sur les ondes de la radio Sputnik.

    Bien que les sanctions contre Moscou aient provoqué des divergences entre les hommes d'affaires et les responsables politiques européens, il est néanmoins prématuré de s'attendre à la levée de ces mesures, a déclaré l'analyste politique français Xavier Moreau sur les ondes de la radio Sputnik.

    La pression économique exercée sur la Russie n'arrange pas les milieux d'affaires européens qui souhaitent poursuivre leurs activités sur le marché russe. Le groupe allemand de constructions mécaniques SMS a fait savoir à la chancelière fédérale Angela Merkel qu'il pourrait cesser de financer son parti. La fraction Die Linke au Bundestag a soumis une résolution prévoyant l'abolition des sanctions dont les fermiers européens subissent les contrecoups. Mme Merkel ne voit pour sa part aucune raison de lever ou d'affaiblir les sanctions.

    Selon M. Moreau, les sanctions ont été instaurées pour une période de deux ans. Ainsi, il faudra attendre la fin de ce délai. L'expert estime que les Etats-Unis utilisent cette mesure pour ériger un mur entre la Russie et le reste de l'Europe.

    D'après Xavier Moreau, il existe une convergence d'intérêts entre Washington et Berlin, ce qui explique le consentement de l'Europe à se laisser mener à la bride par les Etats-Unis.

    L'Allemagne veut contrôler toute l'Europe et pour y arriver, elle veut contrôler l'Ukraine, affirme l'expert. Selon lui, les événements sur la place de l'Indépendance (Maïdan) à Kiev ont été l'œuvre de Berlin.

    "Il ne faut pas oublier que Guido Westerwelle, alors ministre des Affaires étrangères, s'est rendu à Maïdan", a rappelé l'analyste français.

    Il estime que les tentatives de Washington d'empêcher l'Europe de créer un nouveau système de sécurité économique conjointement avec la Russie pourraient à la longue provoquer une scission profonde au sein de l'Union européenne.

    Les Etats-Unis redoutent ce scénario. Même le Washington Post reconnaît que les pays d'Europe de l'Est, anciens membres du bloc communiste, sont désormais conscients que la Russie n'est plus un pays totalitaire, mais un partenaire avec lequel il faut coopérer, affirme Xavier Moreau. Ces pays se demandent de plus en plus souvent s'ils ont vraiment besoin de l'Union européenne.

    "Cela fait rire, mais je pense que l'Ukraine est actuellement le seul pays d'Europe à vouloir être membre de l'UE", a conclu l'expert.

    Dossier:
    Sanctions contre la Russie (826)

    Lire aussi:

    L’avocat de Christian Quesada dégaine une information choc sur la sexualité de son client
    Après plus de quatre heures sur la tour Eiffel, le «grimpeur» s’est rendu (images)
    À quoi ressemble la Terre vue de l’espace en ultra-haute définition? Cette vidéo lève le voile
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik