Ecoutez Radio Sputnik
    Голландские эксперты проводят работы на месте крушения малайзийского Boeing

    MH17: l'enquête s'éternise, Lavrov fait part de sa préoccupation à Kerry

    © Sputnik. Alexei Kudenko
    International
    URL courte
    Crash d'un Boeing malaisien en Ukraine (279)
    0 1210

    Dans un entretien téléphonique avec le secrétaire d'Etat américain John Kerry, le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov a fait part de sa préoccupation par des atermoiements dans l'enquête sur le crash du Boeing malaisien en Ukraine, rapporte le ministère russe des Affaires étrangères.

    Dans un entretien téléphonique vendredi avec le secrétaire d'Etat américain John Kerry, le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov a fait part de sa préoccupation par des atermoiements dans l'enquête sur le crash du Boeing malaisien, rapporte le ministère russe des Affaires étrangères. 

    "Le ministre russe s'est déclaré sérieusement préoccupé par des atermoiements dans l'enquête sur le crash du Boeing malaisien en violation de la résolution 2166 du Conseil de sécurité des Nations unies et des règles de l'Organisation de l'aviation civile internationale (ICAO)", lit-on dans le communiqué.

    La résolution 2166 prévoit l'arrêt de toutes les hostilités dans la zone attenante au lieu de la catastrophe aérienne.

    Le Boeing 777 de Malaysia Airlines reliant Amsterdam à Kuala Lumpur avec 283 passagers et 15 membres d'équipage s'est écrasé le 17 juillet dernier dans la région de Donetsk (sud-est de l'Ukraine) sans laisser de survivants. L'appareil volait à 10.050 mètres d'altitude.

    Les autorités de Kiev accusent les indépendantistes du Donbass d'être à l'origine du crash, mais ces derniers affirment ne pas disposer de systèmes capables d'abattre un avion à cette altitude.

    Dossier:
    Crash d'un Boeing malaisien en Ukraine (279)
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik