Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Droits de l'homme/Donbass: Moscou préoccupé par les projets de Kiev

    International
    URL courte
    Situation explosive dans l'est de l'Ukraine (1212)
    0 6 0 0

    L'intention de l'Ukraine de suspendre ses engagements en vertu de la Convention européenne des droits de l'homme dans la zone de l'opération spéciale dans le Donbass est un signal alarmant, a indiqué le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov.

    L'intention de l'Ukraine de suspendre ses engagements en vertu de la Convention européenne des droits de l'homme dans la zone de l'opération spéciale dans le Donbass est un signal alarmant, a indiqué mercredi le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov.

    "On apprend que l'Ukraine se propose de notifier au Conseil de l'Europe, où a même déjà notifié la suspension de ses engagements dans le cadre de la Convention européenne des droits de l'homme dans la zone de la soi-disant opération antiterroriste, notamment sur le territoire des républiques populaires autoproclamées de Donetsk et de Lougansk", a déclaré le ministre à l'issue de négociations avec son homologue hongrois Peter Szijjarto, en visite à Moscou.

    "Les autorités ukrainiennes veulent ainsi se réserver le droit d'ignorer les droits de l'homme dans cette zone. A mon avis, il s'agit d'un signal très grave qui doit nous tous alarmer", a ajouté M.Lavrov.

    Kiev a lancé le 15 avril dernier une opération dite antiterroriste en vue de réprimer la révolte qui a éclaté dans le Donbass suite au coup d'Etat de février. Selon les données des Nations unies, établies au 11 novembre, le conflit a déjà fait plus de 4.100 morts et plus de 9.700 blessés parmi les civils.

    Dossier:
    Situation explosive dans l'est de l'Ukraine (1212)

    Lire aussi:

    Moscou espère pousser Kiev à respecter les accords de Minsk avec l’aide de Paris et Berlin
    Sapere aude: des instructeurs militaires US débarquent dans le Donbass
    Selon Pence, les accords de Minsk sont le meilleur moyen d’atteindre la paix en Ukraine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik