Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Sanctions antirusses: l'Occident convoite un changement de régime (Lavrov)

    International
    URL courte
    Sanctions contre la Russie (826)
    0 0 0

    L'Occident ne cache pas qu'en décrétant des sanctions contre la Russie, il s'assigne pour objectif de changer de régime dans le pays, a indiqué le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov lors d'une assemblée, à Moscou, du Conseil russe pour la politique extérieure et de défense.

    L'Occident ne cache pas qu'en décrétant des sanctions contre la Russie, il s'assigne pour objectif de changer de régime dans le pays, a indiqué samedi le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov lors d'une assemblée, à Moscou, du Conseil russe pour la politique extérieure et de défense.

    "Les leaders des pays occidentaux déclarent publiquement qu'il faut des sanctions qui ruinent l'économie et provoquent des protestations populaires", a rappelé le ministre.

    Selon lui, l'Occident montre explicitement que son objectif ne consiste pas à essayer de modifier la politique de Moscou, mais à changer de régime en Russie.

    Les relations entre Moscou et l'Occident se sont dégradées sur fond de crise en Ukraine et d'adhésion de la Crimée à la Russie. Fin juillet, les Etats-Unis et l'UE ont instauré des sanctions contre plusieurs secteurs de l'économie russe. Moscou a riposté en imposant un embargo sur les denrées alimentaires en provenance des pays ayant décrété des sanctions à l'encontre de la Russie.

    La Russie dément catégoriquement toute implication dans la crise ukrainienne ainsi que sa présence militaire dans les régions insurgées de Donetsk et de Lougansk.

    Dossier:
    Sanctions contre la Russie (826)

    Lire aussi:

    Moscou révèle ce que les sanctions occidentales lui ont fait comprendre
    Moscou prolonge l'embargo adopté en réaction aux sanctions de l'Occident
    Ministre italien: Rome sera «l’une des premières voix» contre les sanctions antirusses
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik