Ecoutez Radio Sputnik
    International

    120 villes américaines soutiennent les protestations de Ferguson (médias)

    International
    URL courte
    Protestations de Ferguson (17)
    0 02

    Des émeutes ont éclaté à Ferguson immédiatement après la décision du tribunal de ne pas inculper le policier Darren Wilson, qui avait abattu en août Michael Brown, un afro-américain âgé de 18 ans.

    Des émeutes ont éclaté à Ferguson immédiatement après la décision du tribunal de ne pas inculper le policier Darren Wilson, qui avait abattu en août Michael Brown, un afro-américain âgé de 18 ans.

    La presse américaine rapporte que des manifestations seront organisées dans les plus grandes villes des USA suite à l'abandon des poursuites contre le policier qui avait abattu Michael Brown à Ferguson.

    "De longs mois de haine et de déception ont finalement suscité encore plus de haine et de déception", écrit le New York Times, notant que les conséquences du décès du jeune afro-américain étaient tout aussi amères que sa mort elle-même.

    Selon les journaux, les protestations ont été soutenues lundi soir par les habitants de nombreuses villes américaines, de Los Angeles à New York, réunissant des milliers de manifestants selon CBS News. Les médias indiquent que les manifestations étaient pacifiques dans la plupart des villes mais le Wall Street Journal rapporte des actes de vandalisme dans le cadre de la marche à Oakland, en Californie.

    D'après le Chicago Tribune, près de 200 manifestants se sont rassemblés devant un commissariat de police de Chicago, dont beaucoup étaient armés, mais le rassemblement n'a pas dégénéré en affrontement avec les forces de l'ordre.

    Les manifestations devraient se poursuivre mardi. Les médias évoquent notamment des protestations planifiées à Louisville (Californie), à Topeka (Kansas) et dans plusieurs villes de l'Oregon.

    A Baltimore, deux groupes d'activistes comptent organiser une marche de jour au centre-ville. "Il est difficile de réunir un grand nombre de personnes la nuit. Nous voulons rassembler un maximum de gens", a déclaré un activiste au WSJ. La police de Seattle, où les protestations étaient également pacifiques, a reconnu qu'elle n'avait procédé à aucune préparation sérieuse pour ces manifestations.

    Selon les utilisateurs de Twitter, ces protestations étaient initialement prévues dans plusieurs dizaines de villes "indépendamment de la décision du tribunal".

    Selon le site Ferguson National Response Network, auquel se réfère CNN, la protestation des habitants de Ferguson sera soutenue dans au moins 120 villes.

    Le 9 août dernier, le policier blanc Darren Wilson avait abattu l'afro-américain désarmé Michael Brown, âgé de 18 ans. Tous les détails de l'incident ne sont pas connus. Lundi, les jurés ont refusé d'engager des poursuites contre Wilson et les protestations ont commencé à Ferguson immédiatement après l'annonce de cette décision.

    Une sénatrice de l’État du district de Saint-Louis a qualifié ces événements de "guerre raciale" dans une interview accordée à la chaîne MSNBC.

    Les utilisateurs de Twitter témoins des émeutes à Ferguson rapportent que les heurts avec la police et les actes de vandalisme se poursuivent. Ils sont nombreux à publier des photos de bâtiments pillés et en feu, ainsi que de voitures brûlées.

    Une journaliste de CNN a été blessée à la tête par une pierre pendant les émeutes.

     

    Dossier:
    Protestations de Ferguson (17)

    Lire aussi:

    L'Iran aurait abattu un drone espion américain sur son territoire
    Trump croit savoir qui a en réalité organisé les attentats du 11 septembre
    Exit le F-35, la Turquie dévoile son propre projet d'avion furtif, «le meilleur chasseur en Europe» (photo)
    Tags:
    manifestation, émeutes, Michael Brown, Darren Wilson, États-Unis, Ferguson
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik