Ecoutez Radio Sputnik
    Président ukrainien Piotr Porochenko

    Les Ukrainiens veulent un Etat unitaire, pas la fédéralisation (Porochenko)

    © Sputnik . Nikolai Lazarenko
    International
    URL courte
    Règlement de la situation en Ukraine (2014) (2149)
    0 38

    Tous les habitants de l'Ukraine sont pour le maintien de l'Etat unitaire et contre la fédéralisation du pays, a affirmé le président ukrainien Piotr Porochenko, présentant son message extraordinaire à la Rada suprême (parlement).

    Tous les habitants de l'Ukraine sont pour le maintien de l'Etat unitaire et contre la fédéralisation du pays, a affirmé jeudi le président ukrainien Piotr Porochenko, présentant son message extraordinaire à la Rada suprême (parlement).

    "100% des Ukrainiens se prononcent maintenant en faveur d'un Etat unitaire, un pays uni. La majorité constitutionnelle des Ukrainiens voient l'Ukraine comme un Etat unitaire, sans aucune fédéralisation. Telle est notre réponse à tous ceux qui, à l'est et à l'ouest, nous appellent à nous fédéraliser", a déclaré le chef de l'Etat. 

    Et d'ajouter que la plupart des citoyens ukrainiens étaient favorables à la mise en œuvre de l'accord d'association avec l'Union européenne et à l'idée de l'adhésion de l'Ukraine à l'UE.

    "Et enfin, le nombre de personnes considérant l'ukrainien comme l'unique langue d'Etat bat tous les records", a souligné M.Porochenko.

    Suite au coup d'Etat de février en Ukraine, bien des habitants du sud-est du pays ont refusé de reconnaître la légitimité des nouvelles autorités guidées par des idéaux nationalistes. Ils ont revendiqué la fédéralisation du pays, voire l'indépendance de leurs régions.

    Elu fin mai au poste de président, Piotr Porochenko a déclaré que l'Ukraine ne serait pas une fédération, mais que les autorités étaient prêtes à décentraliser le pouvoir dans le pays. Plus tard, une loi a été adoptée sur le statut particulier pour le Donbass qui garantissait entre autres l'équité de toutes les langues sur ce territoire, y compris du russe. Or, cette loi a été abrogée peut après, notamment suite à l'apparition des républiques populaires autoproclamées de Donetsk et de Lougansk.

    Dossier:
    Règlement de la situation en Ukraine (2014) (2149)

    Lire aussi:

    Avant Pâques, Porochenko appelle à la paix et... à se mobiliser pour le retour du Donbass
    Kiev introduit des sanctions contre des réseaux sociaux et médias russes, dont Sputnik
    Juncker remet l'Ukraine à sa place
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik