Ecoutez Radio Sputnik
International

Sarkozy: vouloir la confrontation entre l'Europe et la Russie est une folie

International
URL courte
02000

Vouloir la confrontation entre l'Europe et la Russie est une folie, a déclaré jeudi l'ex-président français Nicolas Sarkozy lors de son dernier meeting de campagne pour le premier tour de l'élection à la tête de l'UMP à Nîmes, lit-on vendredi sur son site.

Vouloir la confrontation entre l'Europe et la Russie est une folie, a déclaré jeudi l'ex-président français Nicolas Sarkozy lors de son dernier meeting de campagne pour le premier tour de l'élection à la tête de l'UMP à Nîmes, lit-on vendredi sur son site. 

"Nous avons voulu l'Europe pour qu'elle soit, dans le monde, un facteur de paix. Nous n'avons pas voulu l'Europe pour qu'elle ressuscite la guerre froide. Vouloir la confrontation entre l’Europe et la Russie est une folie (…). Comment a-t-on pu espérer résoudre la crise ukrainienne sans discuter avec la Russie?", a demandé M.Sarkozy dans son discours.

Par ailleurs, l'ancien chef de l'Etat français s'est violemment indigné à propos du non-respect du contrat de la France envers la Russie, estimant que Paris devait "honorer sa parole" et livrer les deux navires Mistral à Moscou.

La Russie achète un BPC Mistral >>

"Et qui peut croire un instant que la France pourra jouer un rôle pour trouver une issue à cette crise (en Ukraine, ndlr) en n'honorant pas le contrat qu'elle a signé avec la Russie? Qui peut croire un instant que cette parole non tenue renforcera son influence et sa crédibilité dans le monde?", a-t-il conclu.

Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik
Grands titres