Ecoutez Radio Sputnik
    Vladimir Poutine et Recep Tayyip Erdogan (archives)

    Ukraine/règlement: Moscou et Ankara insistent sur les accords de Minsk

    © Sputnik . Mikhail Klimentiev
    International
    URL courte
    Règlement de la situation en Ukraine (2014) (2149)
    0 21
    S'abonner

    Moscou et Ankara prônent le règlement de la crise en Ukraine sur la base des accords de Minsk et du droit international, a déclaré le président turc Recep Tayyip Erdoğan à l'issue d'un entretien avec son homologue russe Vladimir Poutine, en visite en Turquie.

    Moscou et Ankara prônent le règlement de la crise en Ukraine sur la base des accords de Minsk et du droit international, a déclaré lundi le président turc Recep Tayyip Erdoğan à l'issue d'un entretien avec son homologue russe Vladimir Poutine, en visite en Turquie.

    "Quant à la crise ukrainienne, nous sommes évidemment pour que ce conflit soit réglé obligatoirement dans le cadre du droit international et avec le respect de toutes les ententes enregistrées, y compris des accords de Minsk. Et nous sommes unanimes sur cette question", a souligné le chef de l'Etat.

    Kiev a lancé le 15 avril dernier une opération dite antiterroriste en vue de réprimer la révolte qui a éclaté dans le Donbass suite au coup d'Etat de février. Le 5 septembre, les autorités de Kiev ont signé à Minsk un accord de cessez-le-feu avec les républiques populaires autoproclamées de Donetsk et de Lougansk. Néanmoins, les deux parties s'accusent mutuellement de violer le cessez-le-feu.

    Selon les Nations unies, le conflit en Ukraine a déjà fait 4.300 morts et près de 10.000 blessés parmi les civils.

    Dossier:
    Règlement de la situation en Ukraine (2014) (2149)

    Lire aussi:

    Le roi Salmane condamne la fusillade perpétrée par un militaire saoudien dans une base de l’US Navy en Floride
    En boule au sol, il est roué de coups de matraque et de pied par des policiers à Paris le 5 décembre – vidéo
    Elle organise un duel entre son mari et son amant, le premier décède touché à 35 reprises
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik