Ecoutez Radio Sputnik
    Zone d'exclusion de Tchernobyl

    Tchernobyl/arche: la BERD investit 350 M EUR

    © Sputnik . Alexei Furman
    International
    URL courte
    Accident à la centrale nucléaire de Tchernobyl (94)
    0 31

    La Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) versera 350 millions d'euros supplémentaires à l'Ukraine pour la construction d'une nouvelle enceinte de confinement à la centrale nucléaire de Tchernobyl, a annoncé la BERD dans un communiqué.

    La Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) versera 350 millions d'euros supplémentaires à l'Ukraine pour la construction d'une nouvelle enceinte de confinement à la centrale nucléaire de Tchernobyl, a annoncé la BERD dans un communiqué.

    "Les gouverneurs de la BERD ont approuvé le versement d'une subvention supplémentaire pour la construction de l'arche de confinement sur le site de l'accident nucléaire de 1986. La BERD débloquera 350 millions d'euros", a indiqué la banque. 

    Selon le communiqué, le G7 et la Commission européenne devraient quant à eux verser 165 millions d'euros. Les pays du G7 tiendront en outre une conférence de donateurs au printemps 2015 en vue de collecter les derniers 100 millions d'euros requis. Au total, il manque 615 millions d'euros pour réaliser le projet dans les délais prévus.

    Les travaux de construction de la nouvelle enceinte de confinement pour la centrale de Tchernobyl se déroulent en Ukraine depuis le 26 avril 2012. Le maître d'œuvre du projet est la coentreprise NOVARKA, détenue à parts égales par les sociétés françaises VINCI Construction Grands Projets et Bouygues Travaux Publics.

    L'explosion qui a complètement détruit le 4e réacteur de la centrale s'est produite dans la nuit du 25 au 26 avril 1986, provoquant la contamination radioactive d'une zone de 160.000 km² dans le nord de l'Ukraine, l'ouest de la Russie et le sud-est de la Biélorussie. La catastrophe de Tchernobyl a été classée au niveau 7, soit le plus élevé de l'échelle internationale des événements nucléaires et radiologiques (INES). Elle était considérée comme le plus grave accident nucléaire de l'histoire jusqu'à ce que la catastrophe de la centrale japonaise de Fukushima obtienne le même niveau de gravité.

    Dossier:
    Accident à la centrale nucléaire de Tchernobyl (94)

    Lire aussi:

    «Nous allons envoyer ces navires US au fond de la mer avec des armes secrètes», promet un général iranien
    La photo de l’homme à l’origine de l’explosion à Lyon publiée
    L'acte 28 se poursuit place de la République à Paris avec des gaz lacrymogènes
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik