International

Ukraine: la production de blindés doublera en 2015 (Porochenko)

International
URL courte
Règlement de la situation en Ukraine (2014) (2149)
0 0 0
S'abonner

Le consortium public ukrainien Ukroboronprom doublera la production de blindés de nouvelle génération en 2015, a annoncé samedi le président du pays Piotr Porochenko.

Le consortium public ukrainien Ukroboronprom doublera la production de blindés de nouvelle génération en 2015, a annoncé samedi le président du pays Piotr Porochenko.

Selon le président, Ukroboronprom compte notamment augmenter la production des blindés BTR-4 et de leurs versions, des véhicules Dozor et chars Oplot.

"Les troupes ukrainiennes s'équipent de nouveaux blindés, armes anti-char, moyens de communication et de protection. Nous menons également des négociations avec nos partenaires en vue d'acheter les armes modernes qui manques aux Forces armées et que l'Ukraine ne produit pas", a indiqué M.Porochenko cité par son service de presse.

Selon lui, les armes et matériels modernes sont nécessaires pour gagner la guerre.

Le président Porochenko s'est rendu samedi dans le sud-est de l'Ukraine. Il a remis plus de 100 matériels de guerre aux forces de Kiev qui y mènent une opération dite antiterroriste depuis avril dernier en vue de réprimer la révolte qui a éclaté dans le Donbass suite au renversement du président Viktor Ianoukovitch en février 2014. 

Des tirs continuent dans le sud-est de l'Ukraine malgré le cessez-le-feu signé le 5 septembre par Kiev et les dirigeants des républiques autoproclamées de Donetsk et de Lougansk. Selon le président Porochenko, l'Ukraine a profité du cessez-le-feu pour renforcer son armée.

Dossier:
Règlement de la situation en Ukraine (2014) (2149)

Lire aussi:

Un Bordelais poignardé au cœur en pleine rue pour avoir demandé à des jeunes de ne pas uriner sur un mur
Un charmant petit golden retriever dort dans une gamelle – vidéo
La Turquie pose un ultimatum à l'armée de Khalifa Haftar
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook