Ecoutez Radio Sputnik
    Kiev

    L'économie ukrainienne mettra des années à retrouver son niveau de 2013 (expert)

    © Sputnik . Vitaliy Belousov
    International
    URL courte
    Règlement de la situation en Ukraine (2014) (2149)
    0 12

    L'économie ukrainienne est au seuil de la catastrophe et mettra des années pour revenir à son niveau de 2013, estime l'ancien premier ministre ukrainien Sergueï Arbouzov.

    L'économie ukrainienne est au seuil de la catastrophe et mettra des années pour revenir à son niveau de 2013, estime l'ancien premier ministre ukrainien Sergueï Arbouzov.

    "Les problèmes étaient nombreux dans la région il y a un an, mais ce à quoi nous assistons aujourd'hui est une catastrophe sur le plan économique et humanitaire, que des millions de gens subissent tous les jours. Et malheureusement, en parlant de catastrophe, je parle avant tout de l'Ukraine qui s'est retrouvée à l'épicentre de la confrontation", a dit l'homme politique.

    "Si la Russie et l'UE subissent plutôt des pertes en termes d'image et peuvent perdre quelques pourcents de PIB suite aux sanctions réciproques, l'Ukraine aura besoin de beaucoup de temps pour revenir au niveau de 2013… Mais dans le même temps, le reste du monde mettra également des années à rétablir la coopération et la confiance mutuelle perdues", souligne Sergueï Arbouzov.

    A l'heure actuelle, l'Ukraine éprouve de graves problèmes avec l'électricité, le pays manque de charbon dans les centrales et les températures sont inférieures à la normale. Sachant qu'elle traverse également une grave crise politique qui se répercute sur son économie et la sphère budgétaire, le pays est au seuil du défaut. Le gouvernement prédit une baisse du PIB de 5% en 2014. En novembre, le premier ministre Arseni Iatseniouk n'excluait pas une chute de 7%.

    Cela correspond aux pronostics de la Banque nationale d'Ukraine. La Banque européenne pour la reconstruction et le développement prédit que le PIB du pays diminuera de 7%, l'agence Fitch est plus optimiste avec une prévision à 5%.

    Dossier:
    Règlement de la situation en Ukraine (2014) (2149)

    Lire aussi:

    Aymeric Chauprade : « Faire basculer l’Ukraine dans l’OTAN gâche l’équilibre régional »
    Croissance économique: la Russie pourra-t-elle rattraper et dépasser le Canada?
    «Personnellement, je ne vois pas en rose l’avenir de l’Ukraine»
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik