Ecoutez Radio Sputnik
    Maison blanche

    Cuba: les USA reconnaissent l'échec de leur blocus

    © Flickr/ Adam Fagen
    International
    URL courte
    0 31

    La Maison Blanche a reconnu l'échec de la politique américaine à l'égard de Cuba, constatant que le blocus de l'île s'était avéré inefficace, ne correspondait pas aux intérêts nationaux des Etats-Unis et n'avait pas contribué à l'instauration de la démocratie dans ce pays.

    La Maison Blanche a reconnu mercredi l'échec de la politique américaine à l'égard de Cuba, constatant que le blocus de l'île s'était avéré inefficace, ne correspondait pas aux intérêts nationaux des Etats-Unis et n'avait pas contribué à l'instauration de la démocratie dans ce pays.

    "Bien que cette politique ait été dictée par de bonnes intentions, elle n'a donné que très peu d'effet, car à présent, tout comme en 1961, les Castro et le Parti communiste gouvernent Cuba", lit-on dans le communiqué de l'administration américaine.

    Le président américain Barack Obama a officiellement annoncé mercredi l'intention des Etats-Unis de normaliser les relations avec Cuba ce qui constitue "le plus important changement de la politique américaine depuis plus de 50 ans".

    A la suite de nationalisations expropriant des compagnies américaines à Cuba, les Etats-Unis ont décrété en octobre 1960 un embargo commercial contre La Havane, qui sera le plus long blocus économique de l'histoire. L'embargo américain interdit l'importation par Cuba de tout produit contenant des éléments d'origine américaine, même via des pays tiers qui encourent des sanctions américaines.

    Cet embargo demeure un sujet particulièrement controversé. L'Assemblée générale des Nations unies l'a condamné à plusieurs reprises. L'Union européenne est opposée elle aussi à l'embargo car il affecte ses propres relations commerciales. Elle soutient en revanche "un processus de transition progressif et pluraliste et qui permettrait d'améliorer le niveau de vie des Cubains". La Russie appelle invariablement à la levée du blocus politique, économique et commercial américain de Cuba.

    Lire aussi:

    Un groupe de sénateurs US propose un projet de loi pour lever l'embargo de Cuba
    Cuba: 16 diplomates américains victimes d'«attaques acoustiques»
    Relations bilatérales Washington – La Havane. «Tout est pardonné»?
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik