Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Amérique latine: Washington veut minimiser l'influence russe (analyste)

    International
    URL courte
    0 35

    En rétablissant les relations diplomatiques avec Cuba, les Etats-Unis cherchent à limiter l'influence de Moscou en Amérique latine, estime Alexeï Arbatov, directeur du Centre d'étude de la sécurité internationale relevant de l'Académie russe des sciences.

    En rétablissant les relations diplomatiques avec Cuba, les Etats-Unis cherchent à limiter l'influence de Moscou en Amérique latine, estime Alexeï Arbatov, directeur du Centre d'étude de la sécurité internationale relevant de l'Académie russe des sciences.

    "Cuba sera bien sûr moins dépendant envers la Russie, et je crois que c'est l'un des objectifs de ce revirement diplomatique de la part de Washington. Si ce processus progresse, l'influence russe à Cuba, ainsi que dans l'ensemble des pays latino-américains, se réduira", a déclaré M.Arbatov a RIA Novosti.

    Toujours selon l'académicien, l'actuelle démarche américaine était "prévisible depuis six ans".

    "Dès le début de son mandat présidentiel, Obama aurait dû normaliser les relations avec les "ennemis jurés" pour renverser la situation lorsque non seulement Cuba, mais plusieurs autres pays de l'Amérique latine conjuguaient leurs efforts pour faire face aux Etats-Unis", a expliqué l'expert.

    Le président américain Barack Obama a officiellement annoncé mercredi l'intention des Etats-Unis de normaliser les relations avec Cuba ce qui constitue "le plus important changement de la politique américaine depuis plus de 50 ans".

    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik