International

Ukraine: la lutte anti-corruption pourrait être confiée à un Américain (médias)

International
URL courte
Règlement de la situation en Ukraine (2014) (2149)
0 21
S'abonner

L'Américain d'origine ukrainienne Bogdan Vitvitski, ex-procureur fédéral et ex-assistant du procureur général des Etats-Unis, pourrait prendre la direction du Bureau national de lutte contre la corruption en Ukraine, annonce vendredi le journal en ligne Liga, se référant à trois sources indépendantes.

L'Américain d'origine ukrainienne Bogdan Vitvitski, ex-procureur fédéral et ex-assistant du procureur général des Etats-Unis, pourrait prendre la direction du Bureau national de lutte contre la corruption en Ukraine, annonce vendredi le journal en ligne Liga, se référant à trois sources indépendantes.

"Il (Vitvitski) n'a pas encore pris de décision définitive, n'ayant pas reçu de garanties d'indépendance de son poste", a indiqué un proche de Vitvitski, cité par le journal.

Selon Liga, trois sources ont confirmé que des représentants de l'administration présidentielle négociaient actuellement avec Vitvitski sa nomination à ce poste.

Par ailleurs, le poste de directeur du Bureau national de lutte contre la corruption est également convoité par l'ex-président géorgien Mikhaïl Saakachvili.

Deux autres Géorgiens, David Sakvarelidze et Guizo Uglava, tous les deux ex-procureurs généraux géorgiens en charge de la lutte contre la corruption,  sont aussi candidats à ce poste.

Une commission mixte nommée par le parlement et le président devra proposer à ce dernier trois candidatures. Le chef de l’Etat en soumettra ensuite une au parlement.

Auparavant, il a été annoncé que le Bureau National de lutte contre la corruption devait ouvrir le 24 janvier 2015.

Dossier:
Règlement de la situation en Ukraine (2014) (2149)

Lire aussi:

Cet aliment contribuerait au vieillissement des artères et à l’apparition de maladies cardiaques
Didier Raoult répond à l’AP-HP qui l’avait accusé de «faux témoignage»
Covid-19: la deuxième vague, une fiction?
Macron propose à Philippe une mission en vue de 2022 après sa démission
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook