Ecoutez Radio Sputnik
    Le groupe ultranationaliste ukrainien Pravy Sektor

    Ukraine: les ultranationalistes créent un nouveau bataillon pro-Kiev

    © Sputnik. Evgeny Kotenko
    International
    URL courte
    Règlement de la situation en Ukraine (2014) (2149)
    0 137626

    Le groupe ultranationaliste ukrainien Pravy Sektor (Secteur droit) et le ministère de la Défense ont convenu de former un bataillon "polyvalent" dans la région de Vinnitsa (centre), rapportent les médias locaux.

    Le groupe ultranationaliste ukrainien Pravy Sektor (Secteur droit) et le ministère de la Défense ont convenu de former un bataillon "polyvalent" dans la région de Vinnitsa (centre), rapportent les médias locaux.

    L'initiative de créer une unité conjointe a été lancée par les nationalistes, et les militaires ont accepté cette idée, indique la chaîne de télévision TSN.

    Le ministère de la Défense s'engage à mettre à disposition du Pravy Sektor une de ses bases d'entraînement. Le futur bataillon devrait être envoyé dans le Donbass, théâtre d'un conflit meurtrier entre forces gouvernementales et brigades indépendantistes.

    Kiev a lancé le 15 avril une opération militaire d'envergure en vue de réprimer la révolte qui a éclaté dans le Donbass suite au renversement du président Viktor Ianoukovitch survenu en février 2014. Selon les Nations unies, les hostilités ont déjà fait plus de 4.700 morts, dont les 298 passagers et membres d'équipage du Boeing malaisien abattu le 17 juillet, et plus de 10.000 blessés, ayant causé d'importantes destructions dans la région.

    Début décembre, les troupes gouvernementales et les insurgés du Donbass ont conclu une trêve avec la médiation de la Russie et de l'OSCE.

    Dossier:
    Règlement de la situation en Ukraine (2014) (2149)

    Lire aussi:

    Le Congrès US interdit à Kiev de financer les néonazis avec des sommes allouées
    En Ukraine, les nationalistes radicaux profanent la mémoire des victimes du Tu-154
    Poutine: les USA ont des données sur le crash du MH17 mais ne les dévoilent pas
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik