Ecoutez Radio Sputnik
    Флаги России и Южной Кореи

    Séoul veut resserrer ses liens militaires avec Moscou (officiel)

    © RIA Novosti . Mikhail Fomichev
    International
    URL courte
    0 10

    La Corée du sud envisage de développer sa coopération militaire avec la Russie en vue de renforcer la sécurité dans la région, indique le Livre blanc 2014 publié mardi à Séoul par le ministère sud-coréen de la Défense.

    La Corée du sud envisage de développer sa coopération militaire avec la Russie en vue de renforcer la sécurité dans la région, indique le Livre blanc 2014 publié mardi à Séoul par le ministère sud-coréen de la Défense. 

    "Le ministère élargira la coopération et les échanges dans le domaine militaire et renforcera les liens d'amitié mutuelle avec la Russie afin que les relations entre les deux pays puissent contribuer à sauvegarder la paix et la sécurité sur la péninsule coréenne et dans le nord-est asiatique", lit-on dans le Livre blanc rédigé par le ministère de la Défense tous les deux ans. 

    "Les échanges au plus haut niveau sont en train de s'élargir pour renforcer la confiance entre la République de Corée et la Fédération de Russie", souligne le Livre blanc. Le document rappelle à cette occasion que le vice-ministre coréen de la Défense s'est rendu en Russie en octobre 2013 pour prendre part à une réunion de la Commission militaire conjointe. Cette visite a contribué à "resserrer les liens stratégiques" et à "améliorer la compréhension mutuelle entre les deux pays".

    Cependant, indique le Livre blanc, Washington demeure le principal allié de Séoul. Les Etats-Unis maintiennent en Corée du sud un contingent de 28.000 militaires déployés sous prétexte de protéger le pays contre la menace émanant de Pyongyang.

    Les responsables politiques sud-coréens espèrent que la Russie fera pression sur la Corée du Nord afin d'amener cette dernière à réduire son programme nucléaire et balistique.

    Lire aussi:

    La "guerre des mots" fera-t-elle exploser la poudrière nord-coréenne?
    Pyongyang appelle la Corée du Sud à «faire le bon choix»
    Comment Trump pousse la Corée du Sud à la guerre
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik