Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Paris/Marche républicaine: Porochenko part pour la France

    International
    URL courte
    Des attentats en France (janvier 2015) (71)
    0 802

    Le président ukrainien Piotr Porochenko est parti pour la France où il prendra part dimanche à la Marche républicaine organisée en hommage aux victimes des attentats de janvier à Paris, a annoncé le service de presse du président ukrainien.

    Le président ukrainien Piotr Porochenko est parti pour la France où il prendra part dimanche à la Marche républicaine organisée en hommage aux victimes des attentats de janvier à Paris, a annoncé  le service de presse du président ukrainien.

    "Le président ukrainien est parti pour Paris. Il entend participer à la Marche républicaine" qui commencera vers 15h00 locales (14h00 UTC), a indiqué le service de presse.

    Plus d'un million de personnes prendront part dimanche à la marche républicaine à Paris. La chancelière allemande Angela Merkel, le président du Conseil européen Donald Tusk, le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker, les premiers ministres David Cameron (Grande-Bretagne), Matteo Renzi (Italie), Mariano Rajoy (Espagne), Laimdota Straujuma (Lettonie), Erna Solberg (Norvège) et Stefan Löfven (Suède) ont confirmé leur présence. La délégation russe sera conduite par le ministre des Affaires étrangères Sergueï Lavrov.

    Ces derniers jours, la France a fait face à une série d'attaques terroristes qui ont fait au total 17 morts dont trois policiers. Trois terroristes, auteurs de l'attaque contre la rédaction de l'hebdomadaire parisien Charlie Hebdo, des prises d'otages à Dammartin-en-Goële et dans une épicerie kasher de Paris et du meurtre d'une policière ont été abattus vendredi dans le cadre de deux opérations spéciales lancées par la police française.

    Dossier:
    Des attentats en France (janvier 2015) (71)

    Lire aussi:

    «Emmanuel, salut!»: Macron publie une vidéo de son entretien avec Poutine
    Kiev introduit des sanctions contre des réseaux sociaux et médias russes, dont Sputnik
    Attentat à Stockholm
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik