Ecoutez Radio Sputnik
    Siège du ministère russe des Affaires étrangères

    Massacre de Gyumri: la Russie aide l'Arménie à élucider le crime

    © Sputnik. Maxim Blinov
    International
    URL courte
    0 62 0 0

    Moscou adresse ses condoléances aux parents et aux proches des victimes du massacre perpétré dans la ville arménienne de Gyumri et apporte aux autorités arméniennes le concours nécessaire pour élucider les circonstances de cette tragédie, a indiqué lundi le ministère russe des Affaires étrangères dans un communiqué.

    Moscou adresse ses condoléances aux parents et aux proches des victimes du massacre perpétré dans la ville arménienne de Gyumri et apporte aux autorités arméniennes le concours nécessaire pour élucider les circonstances de cette tragédie, a indiqué lundi le ministère russe des Affaires étrangères dans un communiqué.

    Une famille de six personnes, dont une fillette de deux ans, a été abattue lundi matin avec un fusil d'assaut dans la ville arménienne de Gyumri. La seule personne qui a survenu au massacre est un enfant de 18 mois. Blessé par balles à la poitrine, il a été opéré d'urgence et se trouve actuellement au service de thérapie intensive. Son état est pourtant grave.

    "Nous sommes bouleversés par le crime affreux perpétré contre une famille paisible de Gyumri. Nous présentons nos sincères condoléances aux parents et aux proches des victimes. Nous souhaitons également un prompt rétablissement à l'enfant grièvement blessé", lit-on dans le communiqué mis en ligne sur le site de la diplomatie russe.

    Selon les informations préliminaires, le massacre aurait été commis par Valeri Permiakov, soldat faisant son service militaire dans la 102e base russe déployée à Gyumri. La police arménienne a émis un mandat d'arrêt à son encontre.

    "Les autorités compétentes de la Fédération de Russie apportent aux autorités arméniennes le concours nécessaire afin que les auteurs de cette tragédie subissent la plus sévère punition", rapporte le communiqué.

    Selon le service de presse du ministère arménien des Affaires étrangères, la tragédie de Gyumri a été évoquée lundi par téléphone entre les chefs de diplomatie russe et arménien Sergueï Lavrov et Edouard Nalbandian.

    Les "interlocuteurs ont souligné l'importance de la coopération entre les autorités compétentes des deux pays dans le cadre de cette affaire", a indiqué Erevan dans un communiqué.

    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik