Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Sanctions antirusses: la levée voulue par l’UE contrarie Washington (expert)

    International
    URL courte
    Sanctions contre la Russie (826)
    281

    L’Union européenne cherche à rompre avec la politique des sanctions antirusses, mais ceci est contraire aux intérêts des Etats-Unis, a indiqué dans une interview à la chaîne de télévision RT Daniel McAdams, directeur exécutif de l'Institut Ron Paul pour la paix et la prospérité.

    L’Union européenne cherche à rompre avec la politique des sanctions antirusses, mais ceci est contraire aux intérêts des Etats-Unis, a indiqué jeudi dans une interview à la chaîne de télévision RT Daniel McAdams, directeur exécutif de l'Institut Ron Paul pour la paix et la prospérité. 

    "Les sanctions économiques contre la Russie ont eu un effet boomerang, ce qui fait souffrir les Européens, alors que l'UE subit une puissante pression de Washington", a constaté l'expert.

    Et d'ajouter que les Européens, du moins les Français et les Allemands, cherchaient le moyen d'abandonner la politique des sanctions contre la Russie, qui a affecté leur économie beaucoup plus que prévu.

    M.McAdams a rappelé que le président français François Hollande avait déclaré auparavant qu'en cas de progrès lors des négociations (sur l'Ukraine, ndlr) au Kazakhstan, les sanctions antirusses seraient immédiatement levées.

    Selon l'expert, l'UE cherche ainsi à éviter une récession imminente. De leur côté, les Etats-Unis ne sont pas à même de reconnaître l’erreur qu’ils ont commise en soutenant le coup d'Etat en Ukraine et s'emploient à présent à empêcher tout progrès aux négociations de paix.

    "Je pense que Washington poursuivra sa pression sur Bruxelles et les gouvernements de certains pays de l'UE pour maintenir une position ferme et précise en faveur des sanctions", a estimé M.McAdams.

    Des sanctions ont été adoptées par l'Occident en représailles à la position de Moscou sur la crise en Ukraine. La Russie a pour sa part déclaré qu'elle n'était pas impliquée dans le conflit intérieur ukrainien et qu'elle souhaitait voir ce pays surmonter la crise politique et économique.

    Dossier:
    Sanctions contre la Russie (826)

    Lire aussi:

    Un Boeing 757 subit de graves dommages lors d'un atterrissage d’urgence aux Açores – vidéo
    Poutine en France: des chasseurs suisses s'approchent de l'avion transportant une délégation russe - vidéo
    La gendarmerie italienne donne des précisions sur le randonneur français retrouvé mort
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik