Ecoutez Radio Sputnik
    Drapeau de l'Iran

    Un sénateur US plaide pour de nouvelles sanctions contre l'Iran

    © Photo. Cla78
    International
    URL courte
    Nucléaire iranien (2014) (1478)
    121

    Le sénateur américain Robert Menendez a annoncé vendredi qu'il voulait faire adopter par le Congrès un projet de loi prévoyant de nouvelles sanctions contre l'Iran, rapporte samedi l'agence Reuters.

    Le sénateur américain Robert Menendez a annoncé vendredi qu'il voulait faire adopter par le Congrès un projet de loi prévoyant de nouvelles sanctions contre l'Iran, rapporte samedi l'agence Reuters.

    "Je ne propose que d'instaurer ces sanctions, mais de ne pas les mettre en application avant juillet prochain", a déclaré le sénateur lors d'une conférence de presse au New Jersey.

    L'Iran et les six médiateurs internationaux sur son programme nucléaire (Russie, Etats-Unis, France, Grande-Bretagne, Chine et Allemagne) ont convenu de remettre au milieu de 2015 le délai limite fixé pour la conclusion d'un accord sur le dossier nucléaire iranien.

    Le texte proposé par Robert Menendez suppose que les nouvelles sanctions contre la République islamique seront décrétées automatiquement si un accord définitif avec Téhéran n'est pas signé avant le 30 juin 2015.

    La Maison Blanche a à plusieurs reprises déclaré qu'elle s'opposait à la mise en place de nouvelles sanctions tant que les négociations étaient en cours.

    Le président du parlement iranien, Ali Larijani, a fait savoir jeudi dernier que Téhéran pourrait reprendre l'enrichissement d'uranium si l'Occident décrétait de nouvelles sanctions à son encontre.

    Aux termes de l'accord intermédiaire conclu le 24 novembre 2013 à Genève, l'Iran et les six médiateurs internationaux auraient dû élaborer avant le 20 juillet un document définitif garantissant le caractère pacifique du programme nucléaire iranien en échange d'une levée graduelle des sanctions décrétées contre Téhéran. Or, ce délai n'a pas été respecté.

    Les Six et Téhéran se sont alors donnés jusqu'au 24 novembre pour solder ce dossier épineux qui empoisonne les relations internationales depuis plus de dix ans. Ce nouveau délai n'ayant pas été respecté non plus, les négociateurs ont de nouveau reporté la date limite de la conclusion de l'accord, cette fois-ci au 30 juin 2015.

    Dossier:
    Nucléaire iranien (2014) (1478)

    Lire aussi:

    Incident entre Marines française et chinoise dans le détroit de Taïwan
    La France réagit suite à l’incident avec la Marine chinoise dans le détroit de Taïwan
    Les CRS devant escorter Marlène Schiappa et Laurent Nuñez feraient massivement défection
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik