Ecoutez Radio Sputnik
    La couverture du nouveau numéro de l'hebdomadaire Charlie Hebdo

    Charlie Hebdo: le rédacteur en chef défend les caricatures de Mahomet

    © AP Photo / Lionel Cironneau
    International
    URL courte
    Fusillade au siège de Charlie Hebdo à Paris (79)
    111
    S'abonner

    Les caricatures du prophète Mahomet contribuent à défendre non seulement la liberté d'expression mais aussi celle de religion, estime le nouveau rédacteur en chef du journal satirique Charlie Hebdo Gerard Biard.

    Les caricatures du prophète Mahomet contribuent à défendre non seulement la liberté d'expression mais aussi celle de religion, estime le nouveau rédacteur en chef du journal satirique Charlie Hebdo Gerard Biard.

    "Chaque fois que nous faisons un dessin de Mahomet, chaque fois que nous faisons un dessin de prophètes, chaque fois que nous faisons un dessin de Dieu, nous défendons la liberté de religion", a déclaré M.Biard dans une interview accordée à la chaîne de télévision américaine NBC.

    "Nous disons que Dieu ne doit pas être une figure politique ou publique. Il doit être une figure privée", explique le rédacteur en chef.

    "Il s'agit certes de la liberté d'expression, mais également de la liberté de religion (…). La religion ne doit pas être un argument politique. Si la religion met le pied dans le discours politique, le discours politique devient totalitaire", indique-t-il.

    Ces déclarations de Gérard Biard interviennent alors que cinq personnes ont été tuées et des églises incendiées samedi au Niger lors des émeutes provoquées par la publication d'une nouvelle caricature de Mahomet par Charlie Hebdo.

    Le dessin se trouve à la une du premier numéro de l'hebdomadaire paru depuis la tuerie commise le 7 janvier par deux djihadistes à la rédaction du journal, qui a fait douze morts.

    Dossier:
    Fusillade au siège de Charlie Hebdo à Paris (79)
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik