International
URL courte
70ème anniversaire de la Victoire dans la II GM (116)
0 1048
S'abonner

Le président français François Hollande a été invité à Moscou pour prendre part à la célébration du 70ème anniversaire de la victoire sur l'Allemagne nazie, mais n'a pas encore décidé s'il viendrait ou non, a annoncé mercredi à RIA Novosti l'ambassadeur de France en Russie Jean-Maurice Ripert.

Le président français François Hollande a été invité à Moscou pour prendre part à la célébration du 70ème anniversaire de la victoire sur l'Allemagne nazie, mais n'a pas encore décidé s'il viendrait ou non, a annoncé mercredi à RIA Novosti l'ambassadeur de France en Russie Jean-Maurice Ripert.

Le diplomate a fait savoir que le chef de l'Etat avait reçu l'invitation, mais a ajouté qu'il ne savait pas si cette invitation serait acceptée.

Le 9 mai, le jour de la Victoire dans la Seconde guerre mondiale, la Russie organise traditionnellement un défilé militaire sur la place Rouge à Moscou.

Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a auparavant annoncé que 20 dirigeants étrangers avaient déjà confirmé leur intention de prendre part à la célébration du 70ème anniversaire de l'armistice.

Le conseiller diplomatique du président russe, Youri Ouchakov, a indiqué en décembre que Moscou avait invité les dirigeants des pays membres de la coalition antihitlérienne, dont le président des Etats-Unis. Des invitations ont également été envoyées aux dirigeants des pays du groupe BRICS.

Les commémorations du 65ème anniversaire de la Victoire dans la Seconde Guerre mondiale ont rassemblé à Moscou la chancelière allemande Angela Merkel, le président israélien Shimon Peres, le président chinois Hu Jintao, le secrétaire général du Conseil de l'Europe Thorbjørn Jagland et d'autres leaders mondiaux. Les dirigeants américain, français, britannique et italien ont refusé de se rendre en Russie.

Dossier:
70ème anniversaire de la Victoire dans la II GM (116)

Lire aussi:

«Conte dit à une Europe morte d'aller se faire foutre», divorce à l'italienne entre Rome et l'UE?
L'Italie enregistre son pire bilan de morts en 24 heures depuis le début de l'épidémie
Contrôles policiers «abusifs», «violents» voire «discriminatoires», des associations montent au créneau
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook