International
URL courte
184
S'abonner

Suite à la mort du roi Abdallah d'Arabie saoudite, son successeur, Salmane, ne manquera sans doute pas de changer de politique, a estimé Ali Hajizade, rédacteur du site d'information et d'analyse Gulustan.info.

Suite à la mort du roi Abdallah d'Arabie saoudite, son successeur, Salmane, ne manquera sans doute pas de changer de politique, a estimé vendredi Ali Hajizade, rédacteur du site d'information et d'analyse Gulustan.info.

"Des changements ne sont pas à exclure tant dans la politique énergétique que dans l'ensemble de la politique extérieure", a relevé le politologue, constatant qu'aujourd'hui, Riyad était beaucoup plus actif qu'il y a deux ans sur le marché international des hydrocarbures et au Proche-Orient.

M.Hajizade rappelle que, sous feu le roi, l'Arabie saoudite a vécu une crise dans ses relations avec les Etats-Unis, pourtant son plus proche allié stratégique.

"D'une part, le nouveau roi devra régler tous ces problèmes. De l'autre, il lui faudra élaborer une nouvelle politique, plus adaptée aux nouvelles réalités mondiales, les prix du pétrole se répercutant non seulement sur les revenus des pays exportateurs, mais aussi sur leur importance, leurs possibilités financières et autres", a déclaré l'expert dans une interview à la radio Sputnik.

Et de conclure que des changements dans la politique saoudienne étaient bel et bien inévitables.

Lire aussi:

Le SDF décédé au commissariat de Béziers filmé lors de son interpellation musclée – vidéo
Covid-19, en continu: la Belgique dépasse la barre des 3.000 morts
Trump réagit à l’envoi de matériel médical par la France à l’Iran
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook