Ecoutez Radio Sputnik
    Anton Silouanov, ministre russe des Finances

    La Russie adopte un plan anticrise

    © RIA Novosti . Dmitry Astakhov
    International
    URL courte
    Situation économique en Russie (61)
    0 42
    S'abonner

    Le gouvernement russe a adopté mardi un plan anticrise qui prévoit des réformes structurelles et des mesures de rigueur pour 2015, a annoncé le ministre russe des Finances Anton Silouanov.

    "Nous avons organisé lundi plusieurs réunions avec la participation des dirigeants du pays et adopté un plan anticrise. Ce plan comprend des mesures permettant d'éviter l'augmentation des dépenses budgétaires. Nous comptons même réduire les dépenses initialement prévues", a indiqué M.Silouanov. 

    "Le plan est échelonné sur un an, mais il prévoit la préparation de nouvelles réformes structurelles qui permettront d'améliorer la gestion publique et le budget et de ne pas dépenser tous nos fonds de réserve en un ou deux ans", a-t-il précisé. 

    Selon M.Silouanov, la réalisation du plan anticrise sera financée du fonds de réserve gouvernemental qui s'élevait début janvier à 193 milliards de roubles (2,6 milliards d'euros). A l'heure actuelle, ce fonds se chiffre à 170 milliards de roubles (2,3 mds EUR). 

    Le gouvernement russe compte atteindre "un déficit budgétaire nul d'ici 2017 si le prix du pétrole se situe au niveau des 70 dollars le baril", a ajouté M.Silouanov. 

    Le premier ministre russe Dmitri Medvedev a signé mardi soir un arrêté comprenant les points clés du plan anticrise. D'après Natalia Timakova, porte-parole du premier ministre, le texte intégral du plan sera mis en ligne mercredi sur le site du gouvernement.

    Dossier:
    Situation économique en Russie (61)

    Lire aussi:

    S&P ramène la Russie en catégorie spéculative
    La chute du rouble menace les économies de neuf pays (The Guardian)
    L'agence Moody's dégrade les notations de huit sociétés russes
    L'agence Fitch dégrade la note de la Russie
    Tags:
    Anton Silouanov, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik