Ecoutez Radio Sputnik
    Situation à Donetsk

    Ukraine: accalmie dans la nuit à Donetsk, un mort (mairie)

    © AP Photo / Manu Brabo
    International
    URL courte
    Situation dans le Donbass (2015) (227)
    0 12

    La nuit de mardi à mercredi n’a pas été marquée par des combats actifs à Donetsk (sud-est de l’Ukraine), une personne est morte, a annoncé mercredi matin la mairie de Donetsk.

    La nuit de mardi à mercredi n’a pas été marquée par des combats actifs à Donetsk (sud-est de l’Ukraine), une personne est morte, a annoncé mercredi matin la mairie de Donetsk.

    "La nuit de mardi à mercredi à Donetsk s’est déroulée sans opérations militaires actives. Cinq civils ont été blessés et une personne est morte. Ce matin à 9h30, le bruit de l’artillerie lourde se fait entendre à Donetsk", lit-on dans le communiqué.

    Selon les services communaux, des immeubles de trois quartiers de Donetsk ont été endommagés pendant la journée de mardi.

    En septembre dernier, les autorités de Kiev et les insurgés des Républiques populaires de Donetsk et de Lougansk ont conclu un cessez-le-feu à Minsk sous la médiation de la Russie et de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE). Cette trêve a régulièrement été violée par les deux parties qui s'en rejettent mutuellement la responsabilité.

    Les tirs se sont sensiblement intensifiés le 9 janvier dernier. Moscou estime que les événements en cours dans le Donbass confirment les pires craintes concernant l'intention de Kiev de recourir à la force pour régler le conflit dans l'est de l'Ukraine.

    Dossier:
    Situation dans le Donbass (2015) (227)

    Lire aussi:

    En défiant les USA, un pays membre de l’UE lance un réseau 5G avec l’aide de Huawei
    Un militaire de Sentinelle ouvre le feu contre un homme armé d’un couteau près d'un hôpital militaire à Lyon
    Sur une vidéo devenue virale, des forces de l'ordre gazent les clients d'un café lors de l’acte 31
    Tags:
    Donetsk, Ukraine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik