International
URL courte
L'Etat islamique (2014) (1131)
0 11
S'abonner

Les djihadistes du groupe radical Etat islamique menacent d'exécuter un pilote de l'armée de l'air jordanien retenu en otage si la terroriste Sajida Al-Rishawi condamnée à mort n'est pas libérée avant jeudi soir par la Jordanie, communique mercredi CNN se référant à un nouveau message diffusé par les terroristes.

Selon CNN, un nouveau message audio a été diffusé sur le web. Cette fois, l'EI a exigé, par la bouche de l'otage japonais Kenji Goto, que la terroriste soit transférée à la frontière turque avant le coucher du soleil du jeudi 29 janvier. La chaîne confirme l'authenticité du message et identifie la personne à laquelle appartient la voix enregistrée. 

"Il m'a été ordonné de vous envoyer ce message audio. Si Sajida Al-Rishawi n'est pas prête à être échangée contre ma vie à la frontière turque avant le coucher du soleil du jeudi 29 janvier, heure de Mossoul, le pilote jordanien Maaz Al-Kassasbeh sera exécuté immédiatement», dit Kenji Goto. 

Le premier ministre japonais a condamné le fait d'avoir posé cet ultimatum par le biais du journaliste japonais Kanji Goto, retenu lui-même en otage. "C'est absolument inadmissible. Je condamne fermement", a déclaré Shinzo Abe cité par l'agence d'information Kyodo. 

Précédemment, le ministre jordanien de l'Information Mohammed El-Momani avait communiqué que son pays était disposé à libérer Sajida Al-Rishawi, condamnée pour sa complicité dans des attentats à Amman en 2005, en échange du pilote. 


Dossier:
L'Etat islamique (2014) (1131)

Lire aussi:

L'Asie centrale a fourni à l'EI près de 4.000 hommes
EI: un enfant exécute deux "espions russes" (radio)
Irak: des centaines de femmes réduites en esclavage par l'EI (ONG)
Irak: 2.700 disparus depuis le début de l'offensive de l'EI
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook