International
URL courte
Sanctions de l'Occident contre la Russie (350)
0 244
S'abonner

Vienne est sceptique quant à la nécessite de nouvelles sanctions économiques contre la Russie, préférant des mesures ciblées visant des personnes concrètes responsables de la crise en Ukraine.

A son arrivée jeudi à Bruxelles, pour une réunion du Conseil des ministres des Affaires étrangères de l’Union européenne, le chef de la diplomatie autrichienne Sebastian Kurz s'est déclaré "très sceptique" quant à la nécessite de nouvelles sanctions économiques contre la Russie.

"Je suis très sceptique quant à la nécessite de nouvelles sanctions économiques. A mon avis, des mesures ciblées visant des personnes concrètes, responsables de ce qui ce passe en Ukraine, seraient plus efficaces", a déclaré le ministre, cité par le service de presse de la Commission européenne.

Et d'espérer que la discussion au Conseil porterait également sur des réformes, notamment une réforme administrative, que l'Ukraine pourrait lancer pour améliorer la situation.

Par ailleurs, M.Kurz a exprimé une préoccupation particulière par la catastrophe humanitaire dans l'est de l'Ukraine.

"Des civils périssent, et près d'un million de personnes ont été contraintes de quitter leurs foyers. Il importe que l’Union européenne apporte elle aussi sa contribution à remédier à cette situation", a-t-il souligné.

Dossier:
Sanctions de l'Occident contre la Russie (350)

Lire aussi:

Russie: l'UE doit changer de stratégie (Athènes)
Russie: les chefs des diplomaties de l'UE prolongent les sanctions
Sanctions contre Moscou: l'UE pourrait étendre ses listes noires (journal)
Orban recevra Poutine malgré les interdits de l'UE (EUObserver)
Tags:
Sebastian Kurz, Autriche, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook