International
URL courte
L'APCE a privé la Russie du droit de vote (20)
0 205
S'abonner

Ayant privé la Russie du droit de vote, certains délégués à la session de l'APCE se livraient à une sorte de "règlement de comptes" au lieu de chercher la sortie de crise ukrainienne.

La situation actuelle autour de la délégation russe à l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe (APCE) est à la fois stupide et dangereuse, a déclaré jeudi à Sputnik Thierry Mariani, président de la Commission des migrations, des réfugiés et des personnes déplacées de l'Assemblée.

Selon le parlementaire, on avait bien l'impression mercredi que certains délégués réglaient les comptes avec la Russie au lieu de chercher des voies à emprunter pour désamorcer la crise en Ukraine. 

La situation en Ukraine est dramatique, des milliers de morts, près d'un million de réfugiés. Cela ne peut plus continuer. Il faut chercher l'issue à la situation, et la voie de sortie de la crise passe par le dialogue, a indiqué M.Mariani qui trouve cette situation parfaitement stupide et dangereuse.

Il a rappelé que l'APCE avait été l'unique assemblée où la discussion était toujours possible, alors que le vote contreproductif de mercredi rendait impossible le dialogue (avec la Russie, ndlr).

L'APCE a privé mercredi la délégation russe du droit de vote et de participation aux organes dirigeants de l'Assemblée jusqu'à avril prochain.

Suite à cette décision, le chef de la délégation russe à l'APCE Alexeï Pouchkov a annoncé que la Russie ne participerait pas aux réunions de l'Assemblée jusqu'à la fin de 2015.

Dossier:
L'APCE a privé la Russie du droit de vote (20)

Lire aussi:

Porochenko remercie l'APCE pour son soutien à l'Ukraine
L'APCE se distancie du conflit ukrainien (sénateur russe)
APCE: la délégation russe absente jusqu'à la fin de 2015
APCE: la Russie privée du droit de vote jusqu'à avril
Tags:
Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe (APCE), Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik