Ecoutez Radio Sputnik
    Système bancaire international SWIFT

    SWIFT: déconnecter la Russie paralyserait l’économie mondiale

    © Photo. Swift payment system
    International
    URL courte
    1294
    S'abonner

    L'exclusion de la Russie du système bancaire international SWIFT paralyserait l'ensemble de l'économie mondiale.

    L'économie mondiale essuiera de graves pertes si la menace de déconnecter la Russie du réseau bancaire international SWIFT est mise à exécution, a prévenu la première ministre lettone Laimdota Straujuma sur les ondes de la radio Baltkom.

    "Je réfléchirais à deux fois avant de décider de déconnecter la Russie du système bancaire international SWIFT, car cela paralyserait l'ensemble de l'économie mondiale. Un effondrement économique de la Russie se répercuterait sur nous tous. L'exclusion de SWIFT signifie l'isolement du pays", a déclaré Mme Straujuma.

    En septembre dernier, le Parlement européen a invité les pays membres de l'UE à étudier la possibilité de bloquer l'accès de la Russie au système SWIFT, qui assure le transfert des données financières relatives aux paiements entre plus de 10.000 institutions financières de 210 pays. Dans ce cas, les banques russes ne pourraient plus gérer leurs comptes de correspondance à l'étranger ni même effectuer des opérations en devises sur le marché intérieur.

    La direction du SWIFT a reconnu en octobre que le réseau faisait l'objet de pressions de la part des pays qui avaient adopté des sanctions contre la Russie, mais n'avait pas l'intention d'y céder. 

    Sur fond de menaces européennes, la Russie s'est préparée à une éventuelle déconnection, sa Banque centrale ayant annoncé le lancement, dès décembre dernier, d'un système de paiement interbancaire national permettant d'assurer les virements en contournant SWIFT.

    Lire aussi:

    Note russe dégradée: la décision de S&P "insensée" (économiste US)
    L'UE ne veut pas de "chaos économique" en Russie (Sigmar Gabriel)
    Russie: pas de reprise économique avant 2017 (HCE)
    Tags:
    SWIFT, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik