International
URL courte
0 401
S'abonner

Le Sud de l'Europe fait front uni contre l'Allemagne qui est la grande perdante de la discussion sur l'avenir de la monnaie européenne unique.

L'Allemagne ne cesse d'imposer à l'Europe un projet qui a déjà détruit l'économie de plusieurs pays de l’Union européenne, lit-on vendredi sur les pages du quotidien britannique Telegraph.

Selon le journal, ce "projet" est celui d'austérité drastique qui est rejeté non seulement par les pays qui en ont souffert le plus, mais même par le gouverneur de la Banque d'Angleterre Mark Carney.

Le pire des cauchemars est arrivé pour l'Allemagne, le Sud de l'Europe faisant front uni contre Berlin. Il porte même de la haine pour l'Allemagne qui est perdante dans la discussion sur l'avenir de l'euro, constate le Telegraph.

Et d'ajouter qu'une attaque générale contre le programme d'austérité plonge Berlin dans la confusion et l'indignation.

Le quotidien rappelle que depuis ces deux dernières semaines de sérieux changements d'idées se sont opérés en Europe, notamment suite à la décision de la Banque centrale européenne (BCE) de lancer le programme européen d'assouplissement quantitatif en dépit de l'opposition de l'Allemagne et après la victoire aux législatives en Grèce du parti Syriza intervenant contre la politique économique de (la chancelière allemande Angela) Merkel.

"La vérité est que la monnaie unique n'est bonne pour personne (…) pas plus pour l'Allemagne que pour la Grèce, l'Espagne ou l'Italie", conclut le Telegraph.

Lire aussi:

Un contrôle du couvre-feu tourne mal dans la Loire
Erdogan appelle les Turcs à boycotter les produits français et assure que Macron doit aller chez le psychiatre
«Rien ne nous fera reculer, jamais»: Macron fait montre de fermeté suite aux appels au boycott et aux propos d’Erdogan
Une photo de Diam's intégralement voilée publiée sur le Net
Tags:
Banque centrale européenne (BCE), Union européenne (UE), Allemagne
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook