International
URL courte
L'Etat islamique (2014) (1131)
0 51
S'abonner

Un expert en armes chimiques de l’Etat islamique aurait été tué dans les frappes menées par la coalition anti-EI.

Le Commandement central des Etats-Unis a annoncé vendredi qu’un expert en armes chimiques de l’Etat islamique avait été tué près de Mossoul, en Irak, lors de frappes de la coalition internationale, rapportent les agences occidentales.

Abu Malik, ingénieur en armes chimiques sous Saddam Hussein avant de rejoindre Al-Qaïda en Irak, a été tué le 24 janvier, a indiqué le Commandement central dans un communiqué.

Selon la même source, l’affiliation d’Abu Malik à l’Etat islamique a permis au groupe terroriste de se doter de capacités dans le domaine des armes chimiques.

"Sa mort devrait temporairement désorganiser le réseau terroriste et réduire la capacité de l’EI à produire et utiliser potentiellement des armes chimiques contre des gens innocents", indique le communiqué cité par Reuters.

Le groupe Etat islamique, qui contrôle d’importants territoires en Syrie et en Irak, est soupçonné d’utiliser des armes chimiques. Les djihadistes auraient notamment utilisé de la chlorine contre les forces armées irakiennes ces derniers mois.

Dossier:
L'Etat islamique (2014) (1131)

Lire aussi:

Etat islamique, fruit de la politique de Washington, Bagdad et Damas (HRW)
Les pays occidentaux sponsorisent l'Etat islamique
Irak: des députés accusent Washington d'armer l'Etat islamique
L'Etat islamique déclaré organisation terroriste en Russie
Tags:
États-Unis, Irak
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook