International
URL courte
L'Etat islamique (2014) (1131)
0 10
S'abonner

Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon condamne l'exécution d'un otage japonais en Syrie et appelle une nouvelle fois à la libération sans condition de tous les otages.

« Le secrétaire général de l'ONU condamne très fermement l'assassinat barbare de Kenji Goto. Sa mort met en évidence le fait qu'en Syrie et en Irak beaucoup sont exposés à la violence », stipule un communiqué diffusé par le service de presse des Nations Unies.

Samedi le groupe terroriste Etat islamique a publié une vidéo montrant et revendiquant l'exécution du journaliste japonais Kenji Goto. Le ministre de la Défense du Japon Gen Nakatani a déclaré que l'authenticité de l'enregistrement était très probable.

Ban Ki-moon a une nouvelle fois appelé à la libération sans condition de tous les otages.

"Le secrétaire général exprime ses profondes condoléances à la famille de M. Goto, ainsi qu'au gouvernement et au peuple du Japon », indique le communiqué.

Précédemment une vidéo a été publiée sur le web dans laquelle l'EI a posé un ultimatum de 72 heure exigeant une rançon de 200 millions de dollars en échange de la libération de Kenji Goto et d'un autre otage japonais, Haruna Yukawa.

24 heures après l'expiration de l'ultimatum, une photo d'un corps décapité a été mise en ligne et la voix de Kenji Goto a annoncé l'exécution de Haruna Yukawa. Il a transmis une nouvelle condition du groupe, à savoir  la libération de la terroriste Sajida Al-Richaoui purgeant une peine de prison en Jordanie. Le troisième message, publié jeudi, communiquait que les djihadistes exécuteraient le pilote militaire jordanien Moaz al-Kasasbeh pris en otage à la fin de décembre dernier si Sajida Al-Richaoui n'était pas transférée pour échange à la frontière turque avant le coucher du soleil du 29 janvier.


Dossier:
L'Etat islamique (2014) (1131)

Lire aussi:

Les derniers mots de Maradona dévoilés par une chaîne de télévision
À la suite d’une décision de justice, elle se retrouve contrainte de partager sa maison avec un squatteur
Le Premier ministre arménien réagit à la résolution du Sénat français sur le Haut-Karabakh
Le ministre marocain de la Santé explique que l’hydroxychloroquine est la cible de l’industrie pharmaceutique - exclusif
Tags:
Etat islamique, Haruna Yukawa, Kenji Goto, Japon
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook