International
URL courte
0 3127
S'abonner

Dans un entretien exclusif au Figaro le secrétaire général de l'Otan déclare que Moscou aurait violé les frontières des Etats voisins, notamment de l'Ukraine.

 "La Russie viole les règles (du droit international) et les frontières de ses voisins », a-t-il dit dans un entretien au Figaro samedi.

Selon le secrétaire général de l'alliance, la Russie « soutient massivement les séparatistes ukrainiens » et agmente ses livraisons de matériels lourds, de chars, de rampes de lancement et de systèmes de missiles sol-air, sans parler de l'envoi des renforts.

Il a souligné également que certains types d'équipements militaires étaient si modernes qu'ils ne pouvaient pas se trouver dans l'arsenal des indépendandistes du Donbass.

La Russie a déclaré à maintes reprises qu'elle n'était pas une partie du conflit ukrainien intérieur et qu'en Ukraine il n'y a pas et il n'y a pas eu de troupes et d'armes russes. La semaine dernière, le porte-parole du ministère de la Défense de Russie Igor Konachenkov a qualifié « d'hallucinations et de délire » les déclarations de Kiev sur le transfert de militaires russes en Ukraine.

Jeudi dernier le chef d'état-major général d'Ukraine Viktor Moujenko a déclaré que Kiev disposait d'information sur la participation de citoyens de Russie et de militaires de l'armée russe au conflit dans le Donbass, ayant cependant précisé que l'armée ukrainienne ne menait pas des combats contre les unités de l'armée régulière de Russie.

Lire aussi:

Ukraine: l'Otan accuse Moscou pour justifier sa présence aux frontières russes
Kiev avoue: il n’y a pas de troupes russes dans le Donbass
"Troupes russes en Ukraine": l'OSCE pas convaincue par les affirmations de Kiev
La Chine met-elle sur pied une invincible armada? - vidéo
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook