International
URL courte
L'Etat islamique (2014) (1131)
0 16
S'abonner

Le groupe terroriste Etat islamique a mis en ligne samedi une vidéo représentant l'exécution du second otage japonais Kenji Goto.

Le président français François Hollande a condamné dimanche l'exécution du second otage japonais par le groupe terroriste Etat islamique, a rapporté le service de presse de l'Elysée.

"Le Président de la République condamne avec la plus grande fermeté le meurtre brutal du citoyen japonais Kenji Goto par Daech. Il exprime ses condoléances à sa famille et à ses proches", a indiqué le service de presse.

"La France est solidaire du Japon dans cette nouvelle épreuve. Nos deux pays amis continueront de travailler ensemble pour la paix au Moyen-Orient et pour éliminer les groupes terroristes", lit-on dans le communiqué.

Le groupe Etat islamique a mis en ligne samedi une vidéo représentant l'exécution de Kenji Goto. Selon le ministre nippon de la Défense, Gen Nakatani, la vidéo serait authentique. L'EI avait antérieurement posé un ultimatum de 72 heures exigeant une rançon de 200 millions de dollars en échange de la libération de Kenji Goto et d'un autre otage japonais, Haruna Yukawa.

24 heures après l'expiration de l'ultimatum, une photo d'un corps décapité a été mise en ligne et la voix de Kenji Goto a annoncé l'exécution de Haruna Yukawa. L'EI a exigé la libération de la terroriste Sajida Al-Richaoui purgeant une peine de prison en Jordanie.

Dossier:
L'Etat islamique (2014) (1131)

Lire aussi:

L'EI affirme avoir décapité un otage américain
Dernier otage français: l'Elysée confirme l'authenticité de la vidéo
EI: un otage russe exécuté par les djihadistes (médias US)
L'Etat islamique revendique l'exécution d'un nouvel otage britannique
Tags:
Etat islamique, Haruna Yukawa, Kenji Goto, François Hollande, Japon, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook