International
URL courte
0 212
S'abonner

La transparence et la prévisibilité sont nécessaires dans les relations entre la Russie et l'Otan pour éviter tout malentendu susceptible de provoquer une escalade militaire.

La Russie et l'Otan doivent convenir de la transparence de leurs actions réciproques et de l'échange d'information afin d'éviter tout malentendu et des crises dans leurs relations, a estimé lundi Wolfgang Ischinger, président de la conférence de Munich sur la sécurité.

"Depuis ces derniers mois et semaines, nous ne cessons d'observer  des +rencontres+ dangereuses, que ce soit en mer ou dans les airs, entre navires et avions militaires de Russie, d'une part, et des puissances occidentales, de l'autre. Cela est dangereux, voire très dangereux, et peut provoquer des malentendus et des erreurs de calcul, susceptibles de déclencher une escalade militaire", a déclaré M.Ischinger dans une interview accordée à Sputnik.

Et de souligner que les deux parties devaient réfléchir d'urgence à des mesures de transparence en la matière.

"Un échange transparent d'information est nécessaire pour savoir qui se rend où. Nous avons besoin de la stabilité et de la prévisibilité en Europe. Nous n'avons pas besoin de surprises. Il nous faut de la confiance et de la transparence dans le domaine militaire", a-t-il conclu.

Le secrétaire général de l'Otan Jens Stoltenberg a mentionné auparavant certains incidents qui avaient failli provoquer des accrochages militaires entre la Russie et les forces de l'Alliance envoyées en Europe de l'est, notamment pour patrouiller au-dessus des républiques baltes ou de la Pologne.

De son côté, le ministère russe de la Défense a plus d'une fois déclaré que tous les vols de ses avions s'effectuaient au-dessus des eaux neutres, en stricte conformité avec les règles internationales, sans violer les frontières d'autres Etats.

Lire aussi:

Otan-Russie: la coopération nécessaire dans la lutte antiterroriste (SG)
L'Otan attise la tension près des frontières de la Russie (Moscou)
Otan-Russie: Merkel hostile au gel de l'Acte fondateur sur la coopération
Russie-Otan: "rupture complète" en cas d'adhésion de l'Ukraine
Tags:
OTAN, Wolfgang Ischinger, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook