International
URL courte
0 8313
S'abonner

Les agriculteurs polonais ont bloqué l'une des principales autoroutes du pays pour protester contre les plans du gouvernement d'octroyer des millions d'euros à l'Ukraine, alors même que les autorités refusent d'aider les producteurs nationaux.

Les agriculteurs polonais ont lancé une contestation massive pour attirer l'attention du gouvernement sur la situation critique de l'agriculture du pays suite à l'introduction de l'embargo russe, annonce Radio Pologne.

Selon les journalistes, les agriculteurs ont bloqué la DK-2, une des autoroutes principales du pays, qui relie Varsovie et Terespol.

Radio Pologne souligne que cette contestation rassemble des représentants de secteurs différents de l'agriculture car ces derniers notent l'aggravation de la situation dans tous les domaines.

Les agriculteurs s'élèvent surtout contre la chute des prix de leurs produits et l'impossibilité de les commercialiser totalement suite à l'interdiction russe d'importer des aliments depuis l'Union européenne. Les propriétaires de champs de blé, de pommes de terre et de maïs ont également exigé des compensations pour les dégâts causés par les sangliers.    

D'après Wiadomosci, l'Union polonaise des syndicats d'agriculteurs veut également que le gouvernement explique comment le budget a trouvé 100 millions d'euros pour aider l'Ukraine, alors qu'il octroie une somme bien inférieure au soutien de l'agriculture nationale.

"Ils ont trouvé des fonds pour ça mais n'ont pas les 7 millions de zlotys (près de 1,6 million d'euros) nécessaires pour indemniser les producteurs polonais de maïs et de pommes de terre", affirme le président de l'union Slawomir Izdebski. Selon lui, ces protestations se poursuivront dans le futur.   

Comment la Russie a répondu aux sanctions occidentales

Le président russe Vladimir Poutine a signé le 6 août un décret sur l'introduction de mesures économiques spéciales visant à assurer la sécurité du pays. Ce texte limite pour une durée d'un an les importations depuis les pays qui ont adopté des sanctions contre Moscou. La liste des produits comprend notamment le bœuf, le porc, les fruits, la volaille, le fromage, les produits laitiers, les noix et d'autres aliments.

Lire aussi:

France: "rude impact" de l'embargo russe (FNSEA)
La levée de l'embargo russe après celle des sanctions de l'UE (Moscou)
France: des agriculteurs déversent 50 tonnes de pommes de terre à Paris
UE/embargo russe: les revenus de 9,5 millions d'agriculteurs affectés
Tags:
protestations, agriculture, Pologne
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook