International
URL courte
0 417
S'abonner

Washington ne cesse d'augmenter ses dépenses militaires, y compris dans le cadre du programme de défense antimissile.

En 2016, l'administration américaine entend dépenser près de 10 milliards de dollars dans le programme de défense antimissile (ABM), ce chiffre figurant au projet de budget fédéral pour l'exercice 2016 que la Maison Blanche a rendu public lundi.

"Compte tenu de la menace grandissante émanant de la Corée du Nord et de la menace potentielle de la part de l'Iran, le Pentagone demande 9,6 milliards de dollars pour la défense antimissile", stipule le document, cité par des agences occidentales.

La demande budgétaire du Pentagone prévoit 51 milliards de dollars pour des opérations à l'étranger, soit 13 milliards (21%) de moins qu'en 2015.

Sur cette somme, 8,8 milliards de dollars seront destinés à combattre l'organisation djihadiste Etat islamique (EI) en Irak et en Syrie. Ce montant financera aussi la poursuite de la "transition responsable" du contrôle de la sécurité aux forces nationales en Afghanistan.

Le dernier point de cette énumération porte sur "la riposte aux actions agressives de la Russie et la garantie de la sécurité des alliés et des partenaires en Europe". 

Plus globalement, la Maison Blanche souhaite porter à 585 milliards de dollars les dépenses militaires pour l'exercice budgétaire 2016, qui débutera le 1er octobre 2015. Cela représente une hausse de 38 milliards de dollars par rapport à l'exercice actuel.

Lire aussi:

Un radar US vient renforcer le bouclier antimissile américano-nippon
Le bouclier antimissile US, une menace pour l'Asie-Pacifique
Bouclier antimissile en Europe: le calendrier des travaux respecté (Otan)
Bouclier antimissile en Europe: aucune menace pour la Russie (Otan)
Tags:
Pentagone, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook