Ecoutez Radio Sputnik
    Soldats ukrainiens dans la région de Donetsk

    Donbass: les insurgés affirment avoir renforcé leurs positions près de Debaltsevo

    © AP Photo / Sergei Chuzavkov
    International
    URL courte
    Situation dans le Donbass (2015) (227)
    0 338
    S'abonner

    Les rebelles du Donbass ont pris d'assaut la banlieue ouest de Debaltsevo et occupent actuellement toutes les hauteurs dominant la ville.

    Les forces d'autodéfense de la République populaire de Donetsk (DNR) ont renforcé leurs positions dans la banlieue ouest de Debaltsevo, a annoncé mardi le chef-adjoint de l'état-major des indépendantistes, Edouard Bassourine, lors d'un point de presse.  

    Selon lui, les combats les plus violents se déroulent dans la région de Debaltsevo où les troupes pro-Kiev sont prises en étau par les insurgés. Ces derniers occupent actuellement la banlieue ouest de la ville et toutes les hauteurs dominantes. 

    Ville à l'est de Donetsk, Debaltsevo est une zone de combats où 8.000 à 10.000 militaires ukrainiens sont actuellement concentrés. Un des "points chauds" des affrontements entre les brigades indépendantistes et l'armée ukrainienne, Debaltsevo s'est transformée  en "chaudron" qui se referme sur les troupes pro-Kiev.

    Edouard Bassourine a également fait savoir que les militaires ukrainiens avaient pour la première fois utilisé mardi des lance-roquettes multiples Smertch pour bombarder la ville de Donetsk. 

    Donetsk après les bombardements de dimanche
    © AFP 2019 Dominique Faget

    "Pour la première fois, l'armée ukrainienne a bombardé Donetsk à l'aide de lance-roquettes multiples Smertch", a affirmé le chef-adjoint d'état-major de la DNR, avant de présenter aux journalistes un fragment de roquette.

    Le Smertch est un système d'artillerie lourde de 300 mm qui date de l'époque soviétique. Chaque roquette renferme près de 500.000 projectiles. La portée maximale de tir étant de 90 km, une salve comprenant 12 roquettes est capable de traiter une zone de 67 hectares. 

    Des troupes pro-Kiev ont frappé mardi une colonne de huit voitures et de deux minibus transportant des civils qui fuyaient les hostilités dans la région de Debaltsevo. La colonne a été prise pour cible par des soldats de la Garde nationale, unité formée principalement de membres du groupe nationaliste Secteur droit. 

    "Les militaires ukrainiens ont attaqué une colonne humanitaire qui transportait des réfugiés de Debaltsevo. Le premier véhicule a pris feu: cinq personnes ont péri", a indiqué Edouard Bassourine.

    Dossier:
    Situation dans le Donbass (2015) (227)

    Lire aussi:

    Donbass: l'Occident fournit de facto des armes létales à Kiev
    Ukraine: plus de 5.300 morts et 12.000 blessés selon l'Onu
    Le cessez-le-feu en Ukraine nécessite une ligne de démarcation
    La "république de Donetsk" annonce une mobilisation générale
    Tags:
    BM-30 Smertch (lance-roquettes), Edouard Bassourine, Donetsk, Ukraine, Debaltsevo
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik