International
URL courte
Libye après la mort de Mouammar Kadhafi (173)
0 93
S'abonner

Des hommes armés ont pris d’assaut le gisement pétrolier de Mabrouk, situé en Libye, ont annoncé mercredi les agences occidentales citant le directeur de la Corporation pétrolière nationale (NOC) Mohamed el-Hariri.

"Des combattants non identifiés ont pris d’assaut le gisement de Mabrouk la nuit dernière", a indiqué M.el-Hariri.

Le gisement, situé à 170 km au sud de la ville de Syrte, est géré par la NOC, une compagnie étatique. Selon les agences, l’exploitation du gisement avait été interrompue en décembre dernier. La compagnie française Total avait retiré l'ensemble de son personnel en 2013 en raison de la détérioration des conditions de sécurité.

La Libye traverse une crise profonde depuis le renversement et l'assassinat de son dirigeant Mouammar Kadhafi en 2011. Un conflit violent oppose les forces modérées soutenues par l'armée aux partis islamistes radicaux appuyés par d'anciens rebelles.

L'Aube libyenne, un mouvement qui réunit des brigades de Misrata — fief révolutionnaire situé à 200 kilomètres à l'est de Tripoli – et des fondamentalistes, a pris le contrôle de la capitale Tripoli et de l’ouest du pays. Le 20 décembre, le mouvement a lancé l’offensive contre les principaux ports libyens. Les combattants de l’Aube libyenne ont à plusieurs reprises tenté de prendre le contrôle du littoral du pays, où sont situés de nombreux gisements pétroliers. 

Dossier:
Libye après la mort de Mouammar Kadhafi (173)

Lire aussi:

Libye: l'UE veut décréter un embargo pétrolier pour contraindre les belligérants à la paix
Libye: les affrontements font monter les prix du pétrole
Mohammed VI a ordonné la destruction d’édifices flambant neufs dans une toute nouvelle station balnéaire
Tags:
pétrole, Syrte, Libye
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook