Ecoutez Radio Sputnik
    Le ministre norvégien des Affaires étrangères Børge Brende

    Oslo souhaite avoir des relations normales avec Moscou

    © AFP 2019 BRENDAN SMIALOWSKI
    International
    URL courte
    0 242
    S'abonner

    Selon le chef de la diplomatie norvégienne, Oslo souhaite "avoir des relations normales" avec la Russie, mais ne peut pas fermer les yeux sur les actions de Moscou.

    La Norvège souhaite avoir des relations normales avec la Russie malgré les sanctions réciproques, a déclaré mercredi à Kirkenes le ministre norvégien des Affaires étrangères Børge Brende.

    "Nous souhaitons avoir des relations normales avec notre voisin de l'Est. Les deux parties souhaitent coopérer et nous l'apprécions", a indiqué M.Brende inaugurant une conférence internationale consacrée au développement des régions du nord de l'Europe.

    Selon lui, le ministère norvégien des Affaires étrangères a débloqué 16 millions d'euros pour la coopération entre les régions du nord de la Russie et la Norvège pour les trois prochaines années.

    "Nous voulons préserver et renforcer la coopération entre les particuliers, poursuivre la coopération d'affaires autant que possible dans le cadre des mesures restrictives", a-t-il ajouté.

    Dans le même temps, M.Brende a noté que son pays ne pouvait pas "fermer les yeux" sur les démarches de Moscou et qu'il continuerait de défendre sa position. Les sanctions portent préjudice aux relations économiques entre les deux pays, mais "les principes sont plus importants", d'après lui.

    Les relations entre la Russie et l'Occident se sont dégradées sur fond de crise en Ukraine. Fin juillet 2014, les Etats-Unis et l'UE ont décrété des sanctions contre plusieurs secteurs de l'économie russe. Moscou a déclaré à plusieurs reprises que le langage des sanctions n'était pas de mise avec la Russie. Début août, Moscou a riposté en imposant un embargo sur les denrées alimentaires provenant des pays ayant introduit des sanctions à l'encontre de la Russie.

    Moscou a plusieurs fois démenti son implication dans les événements dans l'est de l'Ukraine et souligné son intérêt à voir surmontée la crise politique et économique dans l'Etat voisin.

    Lire aussi:

    Russie-Norvège: de belles perspectives du commerce bilatéral (Poutine)
    Sanctions antirusses: la Norvège solidaire de l'UE
    Russie-Norvège: un tunnel transfrontalier construit en 2016
    La Norvège se joint aux sanctions contre Moscou
    Tags:
    Børge Brende, Kirkenes, Norvège, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik