Ecoutez Radio Sputnik
    l'ex-premier ministre ukrainien Nikolaï Azarov

    Azarov: les autorités ukrainiennes incapables de mettre fin aux hostilités

    © Sputnik . Serguei Gouneev
    International
    URL courte
    Situation dans le Donbass (2015) (227)
    0 254

    Les nouveaux dirigeants ukrainiens ne sont pas indépendants dans leurs actions, affirme Nikolaï Azarov.

    Les actuelles autorités de Kiev ne sont pas en mesure de mettre fin aux hostilités dans le Donbass, estime l'ex-premier ministre ukrainien Nikolaï Azarov.

    "Est-ce que les actuelles autorités de Kiev sont en mesure de faire cesser le conflit? Non, car elles ne sont pas indépendantes", a estimé l'ancien chef du gouvernement qui avait fui le pays après la chute du régime de Viktor Ianoukovitch en février 2014.

    Accusé par la justice ukrainienne d'abus de pouvoir, M.Azarov est visé depuis janvier 2015 par un avis de recherche d'Interpol. En novembre dernier, le député de la Douma russe Valeri Rachkine (Parti communiste) a appelé à remettre Nikolaï Azarov à la partie ukrainienne.

    Kiev mène depuis le 15 avril dernier une opération militaire d'envergure en vue de réprimer la révolte qui a éclaté dans le sud-est du pays suite au renversement du président Viktor Ianoukovitch en février 2014. Selon le Haut-Commissariat des Nations unies aux droits de l'homme (HCDH), les hostilités en Ukraine ont fait 5.358 morts et 12.235 blessés, tandis que près d'un million d'Ukrainiens ont dû quitter leurs foyers. Au total, cinq millions de personnes ont été touchées par le conflit.

    La situation dans le Donbass s'est nettement dégradée début janvier. Les combats les plus intenses se sont déroulés dans les zones de la ville portuaire de Marioupol, dont la population est estimée à près de 460.000 habitants, ainsi qu'à Debaltsevo, l'un des principaux nœuds ferroviaires du pays.

    Dossier:
    Situation dans le Donbass (2015) (227)

    Lire aussi:

    Ukraine: le gouvernement Azarov croyait à une issue pacifique (ex-responsable)
    L'OSCE constate l'emploi d'armes à sous-munitions à Lougansk
    Donbass: les insurgés affirment avoir renforcé leurs positions près de Debaltsevo
    En direct du Donbass. L'enfer, c'est Avdeevka
    Tags:
    hostilités, Nikolaï Azarov, Donbass, Ukraine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik