International
URL courte
51e Conférence de Munich sur la sécurité (34)
0 338
S'abonner

L'Otan ne cherche pas de conflit avec la Russie, mais veut poursuivre la coopération avec cette dernière, affirme le secrétaire général de l'Alliance, Jens Stoltenberg.

L'Otan ne cherche pas de confrontation avec la Russie, a déclaré vendredi le secrétaire général de l'Alliance Jens Stoltenberg lors de la Conférence de Munich sur la sécurité. "L'Otan ne veut pas de confrontation avec la Russie, bien au contraire", a affirmé le secrétaire général. 

Selon lui, dès la fin de la Guerre froide, l'Alliance a œuvré à rendre constructives ses relations avec la Russie.

"Cette coopération profitait à l'Otan et à la Russie. Nous pouvons en profiter de nouveau si la Russie a réellement intérêt à poursuivre notre travail conjoint. Ce travail ne peut pourtant se fonder que sur la confiance et le respect mutuel", a indiqué Jens Stoltenberg.

Dossier:
51e Conférence de Munich sur la sécurité (34)

Lire aussi:

Redémarrage de la sécurité pour la région euro-atlantique
L'Otan a opté pour la confrontation avec la Russie (Lavrov)
L'Otan et les USA comptent faire de l'Ukraine une zone de conflit permanent (expert)
Un premier Français meurt du coronavirus à Paris
Tags:
OTAN, Jens Stoltenberg, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook