International
URL courte
Nucléaire iranien (2015) (124)
0 519
S'abonner

Selon Federica Mogherini, il reste "peu de temps" pour régler le dossier nucléaire de la République islamique.

Les négociations sur le programme nucléaire iranien entrent dans une phase critique, a annoncé la Haute représentante de l'UE pour les Affaires étrangères Federica Mogherini.

"Nous sommes entrés dans une phase critique de notre travail intense visant à trouver une solution universelle au problème du nucléaire iranien, qui doit prendre en compte le droit de Téhéran d'avoir accès au nucléaire civil, ainsi que garantir la nature strictement pacifique de ce programme", a déclaré la chef de la diplomatie européenne dimanche à Munich. Toujours selon elle, il reste "peu de temps" pour régler le dossier nucléaire iranien.

"L'heure est venue de faire preuve de volonté politique, car nous ne pouvons pas laisser passer une telle opportunité", a indiqué Mme Mogherini.

Aux termes de l'accord intermédiaire conclu le 24 novembre 2013 à Genève, l'Iran et les six médiateurs internationaux auraient dû élaborer avant le 20 juillet un document définitif garantissant le caractère pacifique du programme nucléaire iranien en échange d'une levée graduelle des sanctions décrétées contre Téhéran. Cependant, ce délai n'a pas été respecté.

Les Six et Téhéran se sont alors donnés jusqu'au 24 novembre pour solder ce dossier épineux qui empoisonne les relations internationales depuis plus de dix ans. Ce nouveau délai n'ayant pas été respecté non plus, les négociateurs ont de nouveau reporté la date limite de la conclusion de l'accord, cette fois-ci au 30 juin 2015.

Dossier:
Nucléaire iranien (2015) (124)

Lire aussi:

Nucléaire iranien (2014)
Nucléaire iranien: Netanyahou satisfait de l'échec des négociations
Nucléaire iranien: les négociations prolongées jusqu'au 1er juillet 2015
Nucléaire iranien: début de la séance plénière à Vienne
Tags:
programme nucléaire iranien, Federica Mogherini, Munich, Iran
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook