International
URL courte
Livraison d'armes à l'Ukraine (65)
0 315
S'abonner

Dans des zones de conflit, les armes "tombent très vite entre de mauvaises mains", a rappelé le ministre russe.

La plupart des responsables politiques européens s'opposent à l'idée de fournir des armes aux autorités ukrainiennes, a déclaré dimanche à Munich le ministre russe des Affaires étrangères Sergueї Lavrov.

"L'écrasante majorité, pour ne pas dire l'ensemble, des hommes politiques européens estiment que c'est une mauvaise idée qui ne ferait qu'attiser la profonde crise qui règne en Ukraine", a indiqué le chef de la diplomatie russe aux journalistes en marge de la Conférence de Munich sur la sécurité.

Selon lui, il y a dans le monde des exemples qui démontrent clairement comment les armes qui arrivent dans une zone de conflit "tombent très vite entre de mauvaises mains".

Vendredi 6 février, la conseillère du président américain à la sécurité nationale Susan Rice a fait savoir que les Etats-Unis examinaient la possibilité d'apporter une assistance militaire directe aux autorités de Kiev qui peinent à réprimer la révolte militarisée dans le sud-est du pays. Moscou a pour sa part met Washington en garde contre d'éventuelles livraisons d'armes en Ukraine.

Plus tôt dans la semaine, le Wall Street Journal a rapporté que l'administration américaine pourrait fournir à Kiev des lance-missiles antichars portables Javelin, ainsi que des armes légères et des munitions.

Dossier:
Livraison d'armes à l'Ukraine (65)

Lire aussi:

Ukraine: des livraisons d'armes entraveraient le règlement
Italie: la ministre de la Défense hostile aux livraisons d'armes à Kiev
Ukraine: le Canada continuera de livrer des armes non létales
Ukraine: la France ne compte pas livrer des armes létales
Tags:
armements, Sergueï Lavrov, Munich, Europe, Ukraine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook