International
URL courte
0 02
S'abonner

Des heurts opposant la police à des supporters du club de football Zamalek ont dégénéré au Caire.

Au moins 22 personnes ont trouvé la mort dans des affrontements entre police et supporteurs de foot survenus au Caire, a annoncé lundi le service de presse du parquet égyptien.

Les heurts ont débuté dimanche soir devant un stade situé dans le nord-est du Caire, qui devrait accueillir le match entre les clubs Zamalek et Enbi. Selon le conseiller du ministre égyptien de l'Intérieur Abdelfattah Osman, un groupe de supporters du Zamalek dépourvus de ticket a tenté de rentrer de force dans l'enceinte du stade pour assister au match. Les policiers ont eu recours aux gaz lacrymogènes, et les supporters ont tiré des feux d'artifices en réponse.

Toutes les victimes sont des fans du Zamalek. Suite aux violences, le gouvernement égyptien a décidé de suspendre le championnat jusqu'à "une date qui sera décidée ultérieurement".

En décembre 2014, la Fédération égyptienne de football (EFA) a levé l'interdiction pour les supporters de visiter les matchs du championnat national imposée en 2012 suite à la tragédie de Port-Saïd, qui avait emporté la vie de 74 personnes, tandis que 300 autres avaient été blessées.

Lire aussi:

Policier tué à Avignon: ce que l'on sait du tireur
Le pass sanitaire français «ressemble beaucoup à ce que propose Davos, qui est la mise en place d’un système de traçage»
Étrange ballet d’objets lumineux dans le ciel d’Alger
Tags:
violences, football, Zamalek, Le Caire, Egypte
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook